Rob Halford de Judas Priest à propos de la pandémie de coronavirus : “J’ai l’impression que ça dure depuis des années”

à 9 h 11 min
Lecture 2 min.
Tobias Forge de Ghost dit que le nouvel album sera "thématiquement dans la même veine que les précédents"
© Ethan Miller, Getty Images

Rob Halford, le chanteur de Judas Priest, a récemment participé à une interview pour SiriusXM avec l’animateur Mark Goodman.

Au cours de la discussion, Rob Halford a parlé des groupes qui organisent des concerts virtuels en pleine pandémie de coronavirus. Il a déclaré :

Cela vous montre simplement la force et la puissance de la musique, nous sommes prêts à faire des efforts extraordinaires pour établir une connexion. J’adore ces trucs virtuels, mais ils sont virtuels. J’adore voir les gens en personne… C’est une expérience vraiment tangible, n’est-ce pas ? Et c’est ainsi que la musique est censée être vécue : en direct.

Il a poursuivi :

Écoutez, j’adore regarder des groupes sur mon ordinateur portable, à la télévision ou autre, mais on ne peut pas faire mieux qu’un concert en direct. Cela reviendra. Cela pourrait prendre un certain temps, mais cela reviendra. Comme tout ce que vous traversez dans la vie, cette situation ne durera pas éternellement.

Il a ajouté :

Cette horrible chose a commencé en mars. Nous sommes maintenant en octobre. On a l’impression que ça dure depuis des années, n’est-ce pas ? C’est moi, ou on dirait que ça dure depuis des années ? Je pense que cela est dû en grande partie au fait que cela a perturbé tous les aspects de nos vies, en particulier dans le domaine de la musique, où nous pouvions regarder le calendrier et dire : “Ce jour-là, je vais voir Judas Priest au blablabla, et j’ai hâte”. C’est fini tout ça. Mais ce n’est pas terminé pour de bon. Nous allons revenir à une certaine normalité, il faut garder espoir. Nous serons à nouveau en compagnie les uns des autres et nous bougerons, nous crierons, nous rugirons et nous vivrons les meilleurs moments de notre vie.

L’autobiographie de M. Halford, Confess, est sortie fin septembre via Hachette Books. Le livre a été décrit par le quotidien britannique The Telegraph comme “l’un des mémoires les plus candides et les plus surprenants de l’année”.

Interview de Rob Halford pour SiriusXM :

Restez connectés à MetalZone sur Facebook