Eddie Van Halen était “super enthousiaste” à l’idée de retrouver Michael Anthony pour une tournée des stades de Van Halen

à 13 h 18 min
Lecture 4 min.
Une voiture de course appartenant auparavant à Eddie Van Halen va être mise aux enchères

Nuno Bettencourt dit qu’Eddie Van Halen était “super enthousiaste” à l’idée de retrouver Michael Anthony dans le cadre d’une tournée des stades de Van Halen.

Le guitariste de Extreme a fait la révélation en parlant de la dernière fois qu’il a rencontré le légendaire guitariste de Van Halen. Jeudi soir (8 octobre), Nuno s’est rendu sur son Instagram pour écrire :

Ma vie a été changée à jamais lorsque j’ai entendu Running With The Devil. Je rêvais qu’un jour, j’aurais moi aussi mes propres rayures [en référence à la guitare iconique d’Eddie]. Cependant, ces rayures sont seulement celles d’Edward, et, aujourd’hui, 40 ans plus tard, je ne peux que pleurer ces rayures.

Récemment, à Hollywood, alors que j’enregistrais le dernier album de Extreme dans mon home studio, j’ai reçu un appel me demandant de sortir de ma maison, et me signalant que quelqu’un m’attendait en bas. Je me suis dit : “C’est vraiment chiant”. J’étais à fond en train d’enregistrer un solo de guitare sur une nouvelle chanson appelée Rise. J’ai posé ma guitare et je me suis dirigé vers le bas. Je suis sorti et… j’ai été accueilli par le seul et unique… Edward. Comme d’habitude, Eddie m’a embrassé chaleureusement. Même en tant que Dieu de la guitare, il était très humble et mettait toujours tout le monde à l’aise.

Il était de très bonne humeur. Il est arrivé en tant que père fier, vantant la façon dont le nouvel album solo de [son fils] Wolfie allait épater tout le monde, etc… Mais ce qui est cool, c’est la dernière chose dont Eddie a parlé. Il a dit qu’il était super enthousiaste à l’idée de contacter Michael Anthony pour enfin reconstituer le line-up original de VH. Il a dit qu’il voulait faire une dernière tournée et que Van Halen s’arrête en beauté !

Enfin, alors qu’Eddie me disait au revoir, il a posé des questions sur le nouvel album de Extreme, que j’étais en train d’enregistrer à la maison. Au moment où nous nous embrassions, il a dit : “Je reviendrai l’écouter quand tu auras fini” et, avec un sinistre rire râpeux, il a ajouté : “Il vaut mieux que ce soit bien”.

Je l’ai fini, puis… il y a eu la pandémie. Mec, j’étais comme un gamin, je comptais les jours jusqu’au moment où j’allais pouvoir enfin faire écouter le nouvel album de Extreme à mon héros, voulant lui prouver avec fierté que son ADN est partout dans mon jeu. Je suppose que ce moment n’était pas destiné à être…

C’est incroyable comment, en tant que musicien, ce que vous avez composé est un cordon ombilical qui vous relie intimement à d’autres personnes que vous ne rencontrerez peut-être jamais. Et parfois, ce lien est plus fort qu’avec des membres de votre propre famille. Le simple fait d’écouter une chanson fait que ces musiciens sont là pour vous 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Comme Eddie l’a été… et le sera toujours.

Merci d’avoir façonné qui je suis aujourd’hui.

Je t’aime, Edward. Tu es le MEILLEUR.

En début de semaine, le manager de Van Halen, Irving Azoff, a confirmé à Pollstar qu’une réunification de la formation classique du groupe – avec M. Anthony – avait été envisagée pour une tournée des stades en 2019. Des invités spéciaux comme Foo Fighters et Metallica avaient été provisoirement programmés pour rejoindre Van Halen dans certaines villes. Malheureusement, en raison des complications de santé liées au cancer d’Eddie Van Halen, la tournée ne s’est jamais concrétisée.

La nouvelle du décès d’Eddie Van Halen est tombée le 6 octobre. Eddie est mort à l’hôpital St. John de Santa Monica, en Californie. Sa femme, Janie, était à ses côtés, ainsi que son fils, Wolfgang, et Alex, le frère d’Eddie et le batteur de Van Halen.

Post de Nuno Bettencourt :

View this post on Instagram

As a kid who’s life was forever altered when the needle dropped on the fade in of Running With The Devil. I dreamed that one day I could earn my own stripes. But those stripes are only and forever Edward’s. Today, 40 years later, I can only mourn those Stripes. Once upon a time in Hollywood, recently, while recording the latest Extreme album in my home studio I got a call to come down to the front of my house, that someone is asking for me. I was like, damn that’s annoying as I was in the zone cutting a guitar solo to a new song called RISE. I dropped my guitar and headed down. I walk out and… I was being summoned by the one and only… Edward. As usual I got a warm hug and kiss from Eddie. Even as a God, he always made you feel important. He was in great spirits. A proud dad, bragging about how Wolfie’s new solo album is gonna blow minds, etc… What’s cool though, was the last thing Eddie talked about. He said he was super excited about reaching out to Michael Anthony to finally put the original VH lineup back together. Saying that he wanted to do one final tour and have Van Halen go out the way they came in…Together… Guns Blazing! Finally as Eddie said his goodbye, he asked about the new Extreme album that we were recording up in the house. As we hugged, he says: “I’ll be back to listen to it when you’re done, and with a sinister raspy laugh , adds “it better be good “. Finished it. Then. PANDEMIC. Man, I was like a kid, counting the Covid Days down to when I could blare the new Extreme album in the studio, sitting side by side with My Hero, the GOAT, selfishly wanting to play him all the new guitar work that shamelessly, but with pride has his DNA all over my playing. I guess that moment wasn’t meant to be… It’s incredible how as a young player, your guitar chord, is the umbilical chord that intimately connects you to someone you may never meet, moreso than even someone in your own family. At the drop of a needle or the touch of a space bar. They are there for you 24/7. As Eddie was… and forever will be. Thank you for shaping who I am today. Love you, Edward. You are the ONE. #edwardvanhalen

A post shared by Nuno (@nunobettencourtofficial) on

Tags : Rock Van Halen
Source : blabbermouth.net
Restez connectés à MetalZone sur Facebook