La police recherche Jon Schaffer de Iced Earth pour trouble à l'ordre public

à 10 h 24 min
Lecture 2 min.
Jon Schaffer de Iced Earth : "La raison pour laquelle je fais tout ça, c'est Kiss"

La police de Washington D.C. et les enquêteurs fédéraux ont partagé 38 images d’individus soupçonnés de participation illégale lors d’une violente insurrection au Capitole américain menée mercredi (6 janvier) lors de l’enregistrement final des votes du Congrès pour les élections présidentielles de 2020. Parmi elles figure une photo du leader de Iced Earth, Jon Schaffer, prise par Roberto Schmidt.

Dans un message publié en ligne, le département de la sécurité a écrit :

Quiconque peut identifier ces personnes ou a connaissance de cet incident doit impérativement appeler la police au (202) 727-9099 ou envoyer un SMS à la ligne TEXT TIP LINE du département au 50411. Le département de la police métropolitaine offre actuellement une récompense pouvant aller jusqu’à 1 000 dollars à toute personne qui fournit des informations permettant d’arrêter la ou les personnes responsables du crime en question commis dans le district de Columbia.

La photo de Roberto Schmidt est disponible sur le site web de Getty Images et a été utilisée comme photo principale pour deux articles de presse distincts et très médiatisés mercredi (NBC News et The Daily Beast).

Juste avant l’incident, M. Schaffer a apparemment été interviewé par un quotidien allemand appelé Die Welt, comme l’a souligné Blabbermouth. L’article comprend une photo de M. Schaffer. Et bien que le journal ait mal orthographié son nom (“John Schaper”), il a noté qu’il avait voyagé de son état natal de l’Indiana à Washington, D.C. pour l’événement.

Selon le journal, il aurait déclaré :

Ils vont tomber. Ils s’en prennent aux mauvaises personnes, croyez-moi.

Et lorsqu’on lui a demandé s’il pensait qu’il y aurait des émeutes, il a répondu :

Si quelqu’un utilise la force contre nous, nous réagirons en conséquence. Nous ne voulons pas cela, mais nous sommes prêts.

Le guitariste a parlé ouvertement de ses opinions politiques conservatrices dans le passé, y compris de sa méfiance envers le gouvernement et les médias. Cet été, il est apparu sur le podcast MetalSucks où il a longuement parlé de diverses “théories du complot” sur le coronavirus.

Post de WBAL-TV 11 Baltimore :

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Source : blabbermouth.net