🤘 Nouveau : Vous pouvez désormais commenter l'actu et écrire vos propres reviews sur Metalzone ! 🤘

La fois où un concert de Motörhead s'est transformé en bagarre sur scène

à 11 h 22 min
Lecture 3 min.
La fois où un concert de Motörhead s'est transformé en bagarre sur scène
© Jo Hale, Getty Images

Mikkey Dee s’est remémoré son pire concert avec Motörhead, qui, malheureusement, s’est avéré être une apparition en tête d’affiche d’un festival.

Le concert du groupe au Bloodstock en 2011, au Royaume-Uni, a dégénéré en une bagarre sur scène entre le batteur et le chef d’orchestre Lemmy, à qui on avait conseillé d’annuler le concert parce qu’il souffrait d’un gros rhume. Vous trouverez ci-dessous un extrait du concert.

Mikkey a déclaré au podcast Drum For The Song :

Lemmy était malade. Il avait un rhume tout à fait normal, rien de dangereux, mais il était malade comme un chien. Il avait de la fièvre ; il pouvait à peine parler ; il était d’une putain d’humeur de merde… J’ai dit : “Lemmy, nous devons annuler. Tu ne peux pas faire ce concert”. Et il a insisté pour le faire.

Les choses ont commencé à mal tourner dès le début de la performance, d’après M. Dee :

À la fin de la première chanson, il s’est retourné et a dit : “Mikkey, enfoiré, tu me tues ! Ralentis, putain !”. Et j’ai joué chaque chanson plus lentement que jamais à cause de Lemmy… Il était vraiment en colère contre moi.

Pendant une pause lors du concert, alors que le guitariste Phil Campbell changeait d’instrument, Lemmy est allé voir Mikkey et lui a répété qu’il le “tuait” en jouant trop vite.

J’avais un seau de glace dans lequel je mettais une serviette. J’ai pris la serviette et je lui ai jeté au visage, avec de la glace et tout, en lui disant d’aller se faire foutre, et j’ai quitté la scène.

Alors qu’il se préparait à quitter le festival, Lemmy et Phil ont continué à jouer, apparemment inconscients de l’absence de Mikkey. Il s’est alors senti obligé de revenir.

Je suis remonté sur scène, et nous avons fini le concert, mais c’était horrible. Je lançais des baguettes de batterie sur Lemmy ; je lançais des serviettes. Il m’a crié dessus pendant tout le concert. C’était tout simplement terrible.

Il a ajouté qu’il était très heureux d’avoir pu revenir au Bloodstock en tant que membre de Scorpions, après que la mort de Lemmy a mis fin à Motörhead.

Nous avons fait un concert génial. Et j’ai même dit à la conférence de presse : “Je ne peux que m’excuser pour ce que nous avons fait en 2011”.

En avril dernier, Scorpions a sorti sa nouvelle chanson Sign of Hope. Il s’agit du premier extrait d’un prochain album studio, leur premier depuis Return to Forever en 2015.

Interview de Mikkey Dee pour Drum For The Song  :

À lire aussi : Whitesnake prépare de nouvelles chansons de Noël

Motörhead – Live At Bloodstock 2011 :

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Source : ultimateclassicrock.com