MetalZone débarque sur ton mobile !

Comment Accept a emprunté une chanson peu connue de AC/DC pour lancer sa carrière

à 9 h 20 min
Lecture 5 min.
Comment Accept a emprunté une chanson peu connue de AC/DC pour lancer sa carrière
© Ebet Roberts/Getty Images

Alors que l’année 1979 touchait à sa fin, Accept avait besoin d’un coup de pouce. Les métalleux de la ville de Solingen, alors en Allemagne de l’Ouest, rêvaient de suivre les traces de leurs compatriotes de Scorpions et de faire éclater leur musique au-delà des frontières de leur pays. Le problème était que leur premier album éponyme, sorti plus tôt cette année-là, était tombé dans l’oreille d’un sourd.

Wolf Hoffmann, guitariste de longue date de Accept, a déclaré [via LouderSound.com] :

Ce ne fut pas un succès immédiat, loin de là. Tout le monde nous a fait comprendre que pour avoir du succès, il fallait passer à la radio. Notre label nous a dit : “Peut-être devriez-vous essayer de faire appel à un auteur-compositeur extérieur, parce que vous n’êtes pas très doués pour ça”.

M. Hoffmann et ses compagnons d’orchestre ont été assez pragmatiques pour mettre leur fierté de côté et accepter l’idée. Il n’a pas fallu longtemps pour qu’un candidat de premier plan atterrisse devant leur porte.

Notre éditeur, Rudi Holzhauer, a dit : “J’ai cette chanson qui pourrait vous convenir. C’est accrocheur, c’est lourd, et elle a été écrite pour AC/DC“.

La chanson en question était I’m A Rebel, écrite par Alex Young, frère aîné d’Angus et de Malcolm Young. AC/DC avait enregistré sa propre version trois ans plus tôt, mais elle n’a jamais vu le jour.

Les racines de ce morceau “perdu” de AC/DC remontent à une séance musicale improvisée (et bien arrosée) dans la banlieue de Hambourg. M. Holzhauer, qui travaillait pour la maison d’édition allemande Schacht Music, s’était récemment attaqué au groupe australien, alors relativement inconnu. Lorsqu’ils ont joué au club Fabrik de Hambourg le 15 septembre 1976, il est allé les voir.

M. Holzhauer a déclaré au journal Morgenpost de Hambourg en 2001 :

Après le concert, nous leur avons demandé d’enregistrer une chanson pour nous.

M. Holzhauer connaissait Alex Young, qui vivait dans la ville à l’époque. La chanson qu’il voulait faire enregistrer par AC/DC était I’m A Rebel, écrite par l’aîné des Young – un choix évident, étant donné le lien familial.

Le soir suivant, Angus, Malcolm et Bon Scott se sont présentés au Studio Maschen. M. Holzhauer était là, ainsi que l’ingénieur Jurgen Magnus et Alex Young.

Ils ont enregistré la chanson en quelques heures.

Les détails spécifiques de la session restent obscurs, car la plupart des personnes impliquées sont maintenant mortes. Mais il semble que le groupe n’était pas satisfait du morceau. Peut-être qu’il était trop Glam-Rock, ou peut-être que leurs bouffonneries d’ivrognes en studio semblaient beaucoup moins professionnelles à la lumière froide du jour.

M. Hoffmann n’est pas d’accord, pour lui :

C’était génial. [La démo] était très authentique. Elle sonnait exactement comme vous l’imaginez – comme AC/DC.

Trois ans après cette session, Accept n’a pas hésité à reprendre ce joyau perdu sur leur deuxième album, également intitulé I’m A Rebel.

Nous étions un peu sceptiques, car nous n’avions jamais utilisé une chanson de quelqu’un d’autre avant – ou depuis, en fait. Mais nous avons réalisé que la chanson était vraiment bonne et très accrocheuse, et qu’elle ouvrirait peut-être la porte à des trucs pour la radio. Ce n’est pas comme si AC/DC était aussi célèbre à l’époque. Ce n’était pas censé être une grosse affaire.

Accept a enregistré sa version fin 1979, avec le producteur Dirk Steffens – Alex Young participant aux sessions dans un premier temps.

Il est venu en studio avec nous. Il voulait essayer de nous produire. Nous ne nous entendions pas avec lui. Je me souviens qu’il était un peu arriviste et arrogant.

La version de Accept de I’m A Rebel est sortie au début des années 1980 sous la forme du premier single de l’album. Créée sous le nom de George Alexander (pseudonyme d’Alex Young), elle est marquée de la même énergie Glam-Rock que la démo originale de AC/DC, tandis que le chanteur Udo Dirkschneider sonne étrangement comme Bon Scott.

Notre version était loin d’être aussi bonne que la leur [rires]. C’était AC/DC, quoi.

L’enregistrement original de I’m A Rebel n’a jamais été officiellement publié, bien qu’une version de la chanson ayant fait l’objet d’une fuite circule sur Internet depuis des années. Cette dernière met en scène Alex Young au chant, ce qui a incité certains historiens de AC/DC à suggérer que Bon Scott n’avait pas chanté sur l’original. M. Hoffmann rejette cette idée.

C’était bien Bon [sur l’original]. Je vais vous dire comment je le sais. Rudi Holzhauer, qui nous a proposé la chanson, est venu à l’un de nos concerts il y a huit ou neuf ans, avant sa mort. Je lui ai demandé s’il avait encore la démo originale. Il l’avait sur son téléphone. Nous étions tous blottis autour de son iPhone, à écouter la version avec Bon en train de chanter. C’était incroyable.

I’m A Rebel de Accept ne leur a jamais donné le succès décisif dont ils rêvaient (mais il est venu quelques années plus tard avec l’album Restless And Wild de 1982, et son immortel hymne proto-thrash Fast As A Shark).

Quant à la démo originale de AC/DC, elle reste incroyablement inédite et prend la poussière dans les coffres d’une maison d’édition hambourgeoise. Et vu l’emprise du groupe sur son héritage, c’est probablement là qu’elle restera.

Le nouvel album de Accept, Too Mean To Die, est sorti fin janvier via Nuclear Blast.

AC/DC (Alex Young) – I’m a Rebel :

À lire aussi : Lars Ulrich de Metallica : "Il est bien trop tôt pour parler d'un nouvel album"

Accept – I’m A Rebel :

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Source : loudersound.com
Articles les plus récents
Articles les plus vus
Les dernières reviews
Baptize

Atreyu
Baptize

Par Tetralens, le 02/07/2021
Light The Torch annonce son nouvel album, You Will Be The Death Of Me (détails & single)

Light The Torch
You Will Be The Death Of Me

Par Tetralens, le 29/06/2021
Born Of Osiris annonce son nouvel album, Angel Or Alien (détails & single)

Born Of Osiris
Angel Or Alien

Par Adrien, le 25/06/2021
Plus d'actus sur Accept
L'actu Heavy Metal