MetalZone débarque sur ton mobile !

Kiss : Gene Simmons maintient que "le Rock est mort", Paul Stanley n'est pas d'accord

à 10 h 12 min
Lecture 5 min.
© Kevin Winter, Getty Images

Gene Simmons a fait part pour la première fois de son évaluation de la mort du Rock en 2014, et a réitéré ce récit à plusieurs reprises au fil des ans. Lors d’une discussion avec Consequence of Sound, il a expliqué pourquoi il continuait à affirmer cela, mais dans une autre interview, Paul Stanley, son camarade de Kiss, a partagé une vision plus optimiste de l’avenir du Rock.

Gene Simmons a réitéré son point de vue selon lequel les premières années du Rock, qu’il situe entre 1958 et 1988, ont donné naissance à une multitude de géants du Rock, dont Elvis, les Beatles, les Rolling Stones, Pink Floyd et bien d’autres. Il a également mentionné des groupes tels que Metallica, Iron Maiden, Kiss, AC/DC, U2, Prince, David Bowie et les Eagles, et a même suggéré de faire de la place pour Madonna, Motown et la période disco. Cela a conduit à la question de savoir qui, après 1988, étaient les Beatles de la période moderne.

Foo Fighters, qui est un de mes groupes préférés, a fait beaucoup de bruit, mais ne vous faites pas d’illusions [ce ne sont pas les nouveaux Beatles]. Il y a aussi les boys bands : NSYNC, One Direction, BTS, et [sarcastiquement] XYZ, PTA, et c’est bien qu’ils aient du succès. Mais, une fois de plus, ne vous faites pas d’illusions. Dès que ces filles vont grandir un peu [en référence aux jeunes fans des boys bands], ils vont disparaître. C’est comme le sucre : vous le goûtez, il vous donne un petit coup de pouce énergétique, et puis il disparaît à jamais et vous vous en fichez. Ce ne sont pas les nouveaux Beatles.

Il a ensuite réitéré une remarque qu’il avait déjà faite, à savoir que le partage de fichiers et le streaming ont fait obstacle à la prochaine génération de groupes.

La raison n’est pas un manque de talent, mais le fait que des jeunes, qui vivent dans le sous-sol de leur mère, ont décidé un jour qu’ils ne voulaient pas payer pour la musique. Ils voulaient télécharger et partager des fichiers. Et c’est ce qui a tué les chances de la prochaine génération de grands groupes – le fait que la musique soit devenue gratuite. Aujourd’hui, les nouveaux groupes n’ont plus aucune chance.

Il a poursuivi :

Le Rock est mort, c’est sûr. Pas parce que le talent n’est pas là, mais parce que le modèle économique ne fonctionne pas. Et il ne reste plus que les performances en direct. J’espère vraiment qu’une fois que ce vaccin sera distribué, les gens iront dans les clubs locaux pour voir tous les nouveaux groupes et soutenir les jeunes. Comme un nouveau-né, prenez-le et choyez-le, donnez-lui de l’amour – ces nouveaux groupes ont besoin de votre amour.

Cela dit, la carrière de Gene Simmons a été consolidée et les effets du modèle économique moderne ne l’affecteront pas autant que les nouveaux artistes. Toutefois, il continue de défendre la nouvelle génération d’artistes, en disant aux fans :

Les nouveaux groupes ont besoin d’amour et d’attention. N’allez pas voir Metallica et Taylor [Swift] ou Kiss. Le week-end, allez dans un endroit où il y a de la musique live. Et je ne parle pas des gars qui appuient sur un bouton et font de l’EDM. C’est bien aussi. Mais ces types, si vous leur mettez un instrument entre les mains, ils ne savent pas quoi en faire – ils n’ont jamais écrit de chanson, ne savent pas ce qu’est un la mineur, un la majeur ou une septième. Vous devez soutenir la nouvelle génération de personnes talentueuses qui sont des musiciens, auteurs, etc. Ne laissez pas les robots gagner.

Bien que beaucoup aient contesté la notion générale de l’argument de Gene Simmons selon lequel “le Rock est mort”, Paul Stanley, son coéquipier au sein du groupe Kiss, s’est récemment entretenu avec SiriusXM Canada, partageant son propre point de vue sur le sujet.

Je pense que la vie, et le Rock, comme toutes les choses, ne sont jamais une constante. Disons, par exemple, que si vous prenez le pouls de quelqu’un et qu’il est faible, cela ne veut pas dire qu’il est mort. Cela signifie que son pouls est faible. Et cela ne veut pas dire qu’il ne reviendra pas plus fort.

Il a ajouté :

Je ne pense pas que la musique puisse mourir. Je ne pense pas que les groupes puissent mourir, et je ne pense pas que le rock puisse mourir non plus. Il suffit de quelqu’un pour le ramener au niveau qu’il a atteint à un moment donné dans le passé.

Faisant écho à l’un des points de Gene Simmons, Paul Stanley a suggéré :

Un ordinateur ne remplacera jamais les personnes qui font de la musique. Les gens peuvent être enchantés par cet ordinateur, et il peut en éclipser certains, mais en fin de compte, tout rentrera dans l’ordre. La musique ne disparaît pas. Cependant, elle peut être endormie.

Il a conclu en disant :

Foo Fighters est un groupe formidable. Dave [Grohl] est passionné par ce qu’il fait, et ils sont tous géniaux. Il y a donc des groupes qui font de la bonne musique. En ce qui concerne les nouveaux groupes, quelqu’un va venir. Quelqu’un va prendre le flambeau et aller de l’avant. Comme je l’ai dit, le pouls est peut-être un peu faible, mais le patient est vivant.

Interview de Paul Stanley pour SiriusXM :

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Tags : Rock Kiss
Source : loudwire.com
Articles les plus récents
Articles les plus vus
Les dernières reviews

Atreyu
Baptize

Par Tetralens, le 02/07/2021

Light The Torch
You Will Be The Death Of Me

Par Tetralens, le 29/06/2021

Born Of Osiris
Angel Or Alien

Par Adrien, le 25/06/2021
Plus d'actus sur Kiss
L'actu Rock