Muse annonce 4 concerts en France pour 2023 !

à 15 h 43 min
Lecture 6 min.
Muse annonce 4 concerts en France pour 2023 !
© Muse (Presse)
-20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O

Muse vient d’annoncer une nouvelle tournée des stades prévue pour 2023 !

En tête des charts mondiaux avec son nouvel album Will Of The People, le groupe de Rock a organisé de nombreuses dates européennes, dont quatre en France :

  • le 15 juin à Lyon, au Groupama Stadium,
  • le 29 juin à Bordeaux, au Stade Matmut Atlantique,
  • le 8 juillet à Paris, au Stade de France,
  • le 15 juillet à Marseille, à l’Orange Vélodrome.

Considéré comme l’un des meilleurs groupes de musique live au monde, Muse a toujours été capable de produire des concerts exaltants et hors du commun. La tournée Will Of The People ne fera pas exception à la règle puisqu’elle passera par les plus grands stades d’Europe. La tournée comprendra également la participation d’un invité très spécial, le groupe Royal Blood, en première partie.

Les billets pour les concerts en France seront mis en vente le jeudi 22 septembre à 10h. Et en signe de gratitude, toutes les personnes ayant précommandé l’album avant le 26 août 2022 via la boutique officielle du groupe recevront un code leur permettant d’accéder à une prévente spéciale dès le mardi 20 septembre à 10h.

En outre, n’oubliez pas que le groupe se produira à la Salle Pleyel à Paris le 25 octobre prochain !

Plus d’informations sont disponibles sur le site web de Muse.

Will Of The People inspiré par Slipknot

Le neuvième album studio du groupe, Will Of The People, est sorti le 26 août via Warner Records.

Lors d’une récente interview avec Zane Lowe sur Apple Music, le frontman Matt Bellamy a révélé que le dernier album de son groupe était en partie inspiré par des groupes de metal, dont Slipknot (et ce à cause de son fils, Bing).

Il a déclaré : “C’est rafraîchissant [de s’essayer à un son plus agressif]. C’est agréable de découvrir un domaine dans lequel vous n’êtes pas bon – vous voyez ce que je veux dire – et d’essayer de le maîtriser. Parce qu’il s’avère que ces métalleux sont des génies absolus.”

Il a ajouté : “Cela coïncide aussi avec le fait que mon fils, Bing, s’intéresse de plus en plus à Slipknot et à d’autres groupes de ce genre. Et nous ne prétendons pas être capables de rivaliser avec ces gars-là, mais entendre ce genre de musique castagner sur le chemin de l’école la plupart des matins, ça a pas mal influencé l’album.”

L’influence de Slipknot s’est également répercutée sur les concerts du groupe, puisque plus tôt cette année, les musiciens ont surpris la foule d’un festival en jouant Duality de Slipknot sur scène.

À lire aussi : Billy Corgan affirme que le monde de la musique est "conçu" pour causer des problèmes de santé mentale : "Pensez à toutes les personnes que nous avons perdues à cause du suicide et de la toxicomanie"

Les thèmes de Will Of The People

Au cours de la campagne promotionnelle pour le nouvel album, Bellamy s’est exprimée sur divers sujets abordés dans les textes des chansons.

Le musicien de rock a notamment suggéré que la “fin d’un certain cycle de civilisation” était en train de se produire, qualifiant notre époque de période de “grande transition”.

Il a déclaré : “La fin est proche… La fin de quoi, cependant ? Ce n’est pas la fin des humains. Ce n’est certainement pas la fin du monde. Ce n’est certainement pas la fin de l’évolution. En réalité, si nous sommes honnêtes, ce n’est même pas la fin de l’humanité, n’est-ce pas ? Mais c’est la fin de quelque chose. C’est la fin d’un certain cycle de civilisation.”

Il a poursuivi : “Si vous regardez l’histoire, ce ne sont que des cycles qui vont et viennent. Certains les appellent ‘cycles de la dette’ ; ils sont liés au crédit, à l’argent et au fonctionnement des systèmes bancaires. Les cycles peuvent durer quelques centaines d’années ou quelques décennies. En fait, nous arrivons à un point critique où il va y avoir une perturbation. Tout le monde fait tout ce qu’il peut pour prétendre que ça n’arrivera pas ou pour essayer de maintenir le statu quo, mais plus ils s’accrochent à ça, plus ça sera mauvais quand ça arrivera. Si nous pouvions rendre la transition un peu plus progressive, elle pourrait se faire un peu moins violemment. Mais ça va être un gros, gros changement. On parle d’un effondrement économique, d’un changement et d’une réinvention, d’une transition énergétique totale. C’est vraiment ce à quoi nous avons affaire ici : une transition perturbatrice.”

Dans ce contexte, Bellamy pense que la crise pourrait laisser place à un nouveau système politique : “Je pense que tout le monde sait que nous voulons une révolution, mais nous ne voulons absolument pas d’une bande de fous autoritaires de droite. C’est la dernière chose que nous voulons. Et nous ne voulons pas non plus d’une solution communiste totalement à l’extrême gauche. Je pense que ce que nous voulons, c’est quelque chose de complètement nouveau. Je ne pense pas que cela existe pour l’instant, mais je pense qu’un nouveau type de politique pourrait émerger. Je l’appellerais le Méta-Centrisme. C’est une oscillation entre des valeurs libérales, libertaires pour les individus – la vie sociale, la possibilité d’être n’importe quel genre, ce genre de choses – mais aussi plus socialistes sur des choses comme la propriété foncière, la nature et la distribution de l’énergie. C’est une oscillation entre les deux pôles.”

Plus tard dans l’interview, il a ajouté : “Nous vivons à une époque où il est vraiment important d’être capable de subvenir à ses besoins en cas de coupures de courant prolongées, de cyberattaques, de crises d’approvisionnement alimentaire, de crise énergétique. Ces choses vont commencer à se produire maintenant. Mais en même temps, nous ne voulons pas perdre de vue les choses qui nous tiennent ensemble, les liens sociaux que nous avons.”

Il a conclu en disant : “Toutes ces disputes sur Twitter pour savoir qui a dit quoi et comment ils l’ont dit – je suis certain que dans 50 ans, les gens regarderont ce moment de l’histoire et se diront : ‘À quoi diable pensaient-ils ? Comment se fait-il qu’ils n’aient pas vu le bus qui allait les percuter ?’.”

Muse – Kill Or Be Killed :

-20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O -20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O
Tags : Rock Muse
Articles les plus récents
-20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O
Articles les plus vus
Les dernières reviews
Texas Flood

Stevie Ray Vaughan
Texas Flood

Par Kingeddie, le 28/09/2022
Si on avait besoin d'une cinquième saison

Harmonium
Si on avait besoin d'une cinquième saison

Par tetsuo_shima_73, le 28/09/2022
Paranoid

Black Sabbath
Paranoid

Par TonyOsbourne13, le 27/09/2022
Plus d'actus sur Muse
L'actu Rock