Kip Winger revient sur la façon dont Metallica a failli ruiner la carrière de son groupe : "Lars ne s'est jamais excusé, mais James oui"

à 14 h 54 min
Lecture 3 min.
Kip Winger revient sur la façon dont Metallica a failli ruiner la carrière de son groupe : "Lars ne s'est jamais excusé, mais James oui"

Cette année, Winger fête ses 35 ans d’activité, ce qui semblait improbable à un moment donné. Au début des années 90, Winger est passé en quelques semaines du statut de groupe à succès à celui d’artiste honni.

Selon le guitariste Reb Beach dans des interviews antérieures, cette situation était étroitement liée au fait que Metallica et (par la suite) le dessin animé américain Beavis et Butt-Head ont ridiculisé Winger.

Selon cette théorie, Metallica a porté atteinte à la réputation de Winger en diffusant des images de Lars Ulrich lançant des fléchettes sur un poster de Kip Winger dans le clip vidéo du très populaire Nothing Else Matters, ainsi que dans le documentaire A Year and A Half With Metallica.

Dans une récente interview accordée à Brando du podcast Appetite For Distortion, le leader Kip Winger a évoqué la façon dont Lars Ulrich et James Hetfield ont endossé (ou pas) leur part de responsabilité dans cette affaire.

Il a déclaré : “Il y a une vidéo de Howard Stern où [Lars] dit : ‘Bon, j’ai lancé des fléchettes sur Kip, mais ça n’avait rien de personnel’ – et il ne s’est jamais excusé, alors que James Hetfield m’a appelé il y a environ un an et demi, et s’est excusé pour l’incident. James a été très cool.”

“Et, vous savez, James est le genre de gars avec qui je pourrais tout à fait être ami. Il était très sincère, et ce n’était pas comme s’il m’appelait pour se faire pardonner puis m’envoyer balader. En fait, il m’a envoyé quelques textos ; nous nous envoyons des messages de temps en temps.”

Il a ajouté : “Je ne pense pas que Lars m’appellera un jour pour s’excuser. Mais vous savez… Je pense qu’ils étaient jeunes et qu’ils pensaient que c’était drôle. Pour ma part, ce n’est jamais drôle de dénigrer un collègue musicien. Mais bon, c’est comme ça.”

Commentant les réactions négatives suscitées par le show Beavis et Butt-Head, Kip a déclaré : “C’était hilarant, mais j’ai fini par en faire les frais. Je suppose que cette situation a été causée par un phénomène de ‘mentalité de foule’.”

Afin de célébrer son 35e anniversaire, Winger sortira un nouvel album studio, intitulé Seven, le 5 mai. Vous pouvez écouter le single Proud Desperado ci-dessous.

Kip Winger sur Appetite For Distortion :

À lire aussi : "C'est dans les mains et les doigts" ; Le producteur de Guns N' Roses parle du son emblématique de Slash

Metallica – Nothing Else Matters :

Winger – Proud Desperado :

Articles les plus récents
Articles les plus vus
Plus d'actus sur Metallica
L'actu Heavy Metal