Alice Cooper lâché par la marque de cosmétiques avec laquelle il travaillait suite à des propos jugés "transphobes"

à 13 h 56 min
Lecture 2 min.
Alice Cooper dit qu'il a mis de l'argent de côté pour toute son équipe : "Je pense que tous les groupes responsables ont fait ça"
© A.PAES / Shutterstock.com

Alice Cooper, légende du Rock, a été lâché par une entreprise de cosmétiques après avoir donné son avis sur le mouvement trans moderne.

Vampyre Cosmetics a annulé une collaboration prévue avec Cooper après que celui-ci a déclaré à Stereogum qu’il trouvait “absurde” le débat sur les droits des transgenres et qu’il pensait qu’il s’agissait en grande partie d’un “effet de mode”. La collaboration en question avait été annoncée plus tôt ce mois-ci.

Dans un communiqué, Vampyre a déclaré : “À la lumière des récentes déclarations d’Alice Cooper, nous ne ferons plus de collaboration en matière de maquillage. Nous soutenons tous les membres de la communauté LGBTQIA+ et pensons que tout le monde devrait avoir accès aux soins de santé. Toutes les précommandes seront remboursées.”

Dans l’interview de Stereogum, on a demandé à Cooper ce qu’il pensait des récents commentaires de certains de ses contemporains (à savoir Paul Stanley de Kiss et Dee Snider) sur la question des trans (1, 2, 3, 4).

Il a déclaré (en partie) : “Je comprends qu’il y ait des cas de transidentité, mais je crains que ce soit aussi une mode, et je crains qu’il y ait beaucoup de gens qui prétendent être ceci ou cela juste parce qu’ils veulent paraître d’une certaine manière. Je trouve que ce n’est pas bien lorsque vous avez un enfant de six ans qui ignore tout, qui veut juste jouer, et que vous l’embrouillez en lui disant : ‘Oui, tu es un garçon, mais tu pourrais être une fille si tu le souhaites’.”

Cooper a ajouté : “Je pense que c’est très déroutant pour un enfant. C’est même déroutant pour un adolescent. Vous essayez encore de trouver votre identité, et en même temps il y a cette histoire qui dit : ‘Oui, mais tu peux être ce que tu veux, tu peux être un chat si tu veux’. Vous pouvez même vous identifiez à un arbre… Et moi, je me dis : ‘Allez, [arrêtons de plaisanter] ! On est dans un roman de Kurt Vonnegut ou quoi ?’. C’est tellement absurde que ça a dépassé le stade de l’absurdité.”

Alice Cooper a sorti son nouvel album, Road, ce vendredi (25 août) via earMUSIC.

Articles les plus récents
Articles les plus vus
Plus d'actus sur Alice Cooper
L'actu Rock