Shawn “Clown” Crahan de Slipknot dit que les politiciens accusent la musique parce qu’ils ne savent pas ce qu’ils font

à 17 h 28 min
Lecture 2 min.
Shawn “Clown” Crahan de Slipknot dit que les politiciens accusent la musique parce qu’ils ne savent pas ce qu’ils font
© Kevin Winter/Getty Images

Il y a peu, Corey Taylor s’est opposé aux propos des responsables politiques concernant la dernière vague de fusillades aux États-Unis.

Lors d’une apparition télévisée, le président Donald Trump avait appelé à la suppression des “jeux vidéo macabres” qui contribuent à une “culture de la violence”, en réponse aux terribles fusillades qui se sont déroulées à El Paso, au Texas, et à Dayton, dans l’Ohio. Il s’agit d’une stratégie connue qui consiste à pointer du doigt des éléments de la culture populaire (jeux vidéo, musique, bandes dessinées…) lorsque des catastrophes arrivent.

D’ailleurs, The Acacia Strain s’est retrouvé entraîné au plein milieu de la tragédie, car le meurtrier de Dayton portait un sweat-shirt du groupe.

Désormais, c’est au tour de Shawn “Clown” Crahan de s’exprimer sur le sujet. Lors d’une nouvelle interview pour le journal St. Louis Post-Dispatch, le percussionniste a dit les choses suivantes :

Vous savez, je ne prête pas attention à ce genre de déclaration, car l’art est intouchable. Ça fait partie de la liberté d’expression, vous comprenez ? En gros, Slipknot est ma religion, et personne ne peut toucher à ça, parce que c’est ma vie, ma spiritualité, la chose que je vénère.

Souvent, quand les politiciens détournent leur stratégie et blâment la musique, c’est simplement parce qu’ils ne savent pas ce qu’ils font. Ils ont créé toutes ces lois, et ils ne peuvent plus les annuler ni même les ajuster. Ils ne peuvent pas trouver un juste milieu ou faire de compromis. Et, quand c’est comme ça, ils essaient toujours de trouver quelque chose à blâmer. Et je fais partie de ce quelque chose.

Pour rappel, le nouvel album de Slipknot intitulé We Are Not Your Kind a été publié le 9 août 2019 via Roadrunner Records.

Source : Blabbermouth

Restez connectés à MetalZone sur Facebook