The Contortionist explore le langage

à 9 h 08 min
Lecture 5 min.
The Contortionist explore le langage

Language par The Contortionist

The Contortionist a décidé d'explorer le thème du langage à travers des chansons de Metal Progressif saupoudrées d'influences jazzy.

Acheter au meilleur prix sur amazon : Voir le prix

Note globale

Authenticité
Composition
Production
5.0

Language a été un tournant dans la carrière du groupe. L’arrivée de Michael Lessard au chant a changé la trajectoire de The Contortionist pour le mieux.

Du Metal Progressif lumineux

Language est une œuvre splendide, qui propose un équilibre idéal entre des éléments lourds et une approche mélodique à la fois progressive et puissante, avec une forte dose de jazz fusion. Ainsi, au moment de la sortie de l’album, l’univers sonore du groupe était l’une des approches les plus excitantes et les plus sophistiquées de la musique Metal moderne. Son caractère innovant a littéralement ouvert la voie à toute une série d’autres groupes.

Sur le plan des paroles, Language passe en revue d’énormes sujets sur la métaphysique dans l’univers et la communication en tant que phénomène céleste. La profondeur des paroles est tout bonnement époustouflante.

Une exploration du langage

Dans cette œuvre lumineuse, remplie de mélodies complexes et subtiles, The Contortionist a décidé d’explorer le thème du langage à travers des chansons de Metal Progressif saupoudrées d’influences jazzy. Étant une fonction d’expression de la pensée et de communication entre les humains, mise en œuvre par la parole ou l’écriture, le langage est notre principal outil pour appréhender le monde.

Au fond, qu’est-ce que le langage sinon de simples sons et/ou symboles, auxquels nous avons attaché un certain sens. Néanmoins, le langage est présent dans presque tous les aspects de notre vie. Nos pensées et nos paroles sont fondamentalement liées au langage, qui, au final, influence l’intégralité de notre existence en tant qu’être humain. De nouveaux mots nous permettent de comprendre de nouvelles choses, et un vocabulaire limité nous empêche de saisir les nuances de la réalité. Dans Language, The Contortionist explore l’importance du langage, cependant, il souligne qu’il n’est pas une fin en soi. Il ne nous permet pas de comprendre pleinement l’existence, mais plutôt de la décoder partiellement. L’expérience directe est privilégiée par rapport à la construction mentale.

Explorer plus en profondeur

Le langage est un outil, un outil imparfait, et par imparfait, nous entendons ici “qui a des limites”. Pour explorer une des limites du langage, nous pouvons utiliser l’exemple de : “La carte n’est pas le territoire” [La carte représentant ici le langage, et le territoire représentant l’existence]. La carte de la réalité n’est pas la réalité. Même les meilleures cartes sont imparfaites. C’est parce qu’elles sont des réductions de ce qu’elles représentent. Si une carte devait représenter le territoire avec une fidélité parfaite, elle ne serait plus une réduction et ne nous serait donc plus utile. Une carte peut également être un cliché d’un point dans le temps, représentant quelque chose qui n’existe plus. Il est important de garder cela à l’esprit lorsque nous réfléchissons à des problèmes et prenons des décisions.

Lorsque l’album se conclut sur “You are the language” [Tu es le langage], et “You are the perceiver that perceived the parable” [Tu es le percepteur qui a perçu la parabole], le groupe sous-entend que l’humain n’est pas son ego (la représentation mentale qu’il a de lui-même). Si nous sommes le langage, nous sommes le créateur de notre réalité. Nous pouvons donc modeler notre expérience. Bien que la réalité ait des qualités immuables, notre perception de celle-ci, et donc la façon dont nous la vivons, ne l’est pas. Ainsi, le groupe aborde également le thème de la conscience, et parle de la méprise de l’homme qui s’identifie à son corps, ses pensées, ses idées, son statut, etc. Plutôt que toutes ces choses éphémères précédemment mentionnées, nous sommes plutôt la conscience en arrière-plan. Au lieu d’être le relatif, nous sommes plutôt l’absolu. Cependant, nous devons être prudents, tout ceci n’est pas destiné à gonfler notre ego, mais plutôt à mettre son importance en perspective.

Un chapitre majeur de la carrière de The Contortionist

Suite à la sortie de l’album, le groupe a continué à croître et à mûrir. Après avoir exploré la vie avec Language, The Contortionist a abordé la mort dans son album suivant, Clairvoyant. Pour conclure, il existe une excellente métaphore de l’existence, de la vie et de la mort, chez les bouddhistes. Les sages comparent l’existence humaine à une vague dans l’océan (qui représente l’univers). La citation est la suivante :

La vague retourne dans l’océan, d’où elle vient et où elle est censée être.

The Contortionist – Language I : Intuition :

Chansons préférées de Language : The Source, Language I & II, The Parable