🤘 Nouveau : Vous pouvez désormais commenter l'actu et écrire vos propres reviews sur Metalzone ! 🤘

Le bassiste de Tool : "Notre plus grande peur serait d'abandonner"

à 12 h 01 min
Lecture 2 min.
Tool est bien parti pour battre Taylor Swift, les fans de la pop star sont dépités
© Travis Shinn

Lors d’une interview avec Metal Hammer au sujet du nouvel album de Tool, Fear Inoculum, paru plus tôt cette année, le bassiste Justin Chancellor a parlé du titre de l’album et de ses craintes concernant le groupe.

La plus grande peur de Tool

En septembre dernier, le magazine Metal Hammer a parlé avec Tool au sujet de Fear Inoculum. Durant l’entrevue, le groupe a dévoilé la façon dont il a créé son nouvel album, et le bassiste Justin Chancellor a expliqué le concept du titre :

Fear Inoculum signifie que vous devez vous immuniser contre les choses qui vous font peur. En vieillissant, vous voulez apprendre, vous voulez changer, vous voulez évoluer et vous ne voulez plus vivre dans la peur. La peur tue l’esprit.

Interrogé sur ses plus grandes craintes au sujet de Tool, le musicien a déclaré :

Je ne peux pas parler au nom de tout le monde, mais je suppose que ce serait quelque chose comme ne plus rien avoir à dire, ou ne plus avoir de but. Quand on vieillit, on pense à ce qu’on a à offrir, et à quel est le but de sa vie. Nous sommes tous des musiciens, et nous ne sommes pas vraiment de bons musiciens. Mais nous avons ce don gracieux qui nous a été accordé, et nous ne voulons pas décevoir. Donc, je suppose que notre plus grande peur serait juste d’abandonner.

D’autre part, Tool a sorti une “édition livre” de Fear Inoculum.

À lire aussi : Anthrax prépare "quelque chose d'énorme" pour fêter son 40e anniversaire

Tool – Fear Inoculum :

Source : Louder Sound

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.