Tom Araya de Slayer : “C’est agréable de sourire quand on chante sur la mort, le meurtre et le fait de tuer des bébés”

à 16 h 50 min
Lecture 3 min.
Tom Araya de Slayer : "Tous nos parents étaient présents à nos deux premiers concerts"
© Press

Louder vient de publier une ancienne interview avec Slayer, présente dans le numéro 156 du magazine Metal Hammer.

En 2006, Slayer était de retour avec un nouvel album, Christ Illusion. Lorsque les membres de l’équipe de Metal Hammer ont rejoint le groupe sur la route aux États-Unis, ils ont conduit une longue interview abordant divers sujets. Parmi ces derniers, les journalistes se sont interrogés sur la façon dont Tom Araya et ses compagnons ont réussi à créer un son aussi violent et vil alors qu’ils sont tous très sympathiques dans la vie de tous les jours.

Tom Araya est particulièrement réputé pour être quelqu’un de très doux, un des journalistes a d’ailleurs écrit qu’il était “tellement sympa” qu’il aimerait qu’il soit “son père”. En parlant des gens présents dans le public des concerts de Slayer, Tom a commenté :

Il y a énormément de visages souriants ! Vous regardez dans la foule et vous ne voyez pas de visages en colère. Ils sourient tous en vous faisant des grimaces. Quand je vois quelqu’un sourire, je souris en retour – pour lui faire comprendre que nous sommes connectés.

Un des journalistes a ensuite supposé que le frontman de Slayer fonctionnait comme Nick Cave, qui a dit un jour qu’il se voyait comme le porte-parole d’un dieu en colère lorsqu’il était dans son groupe. M. Cave avait déclaré :

Tout ce que j’avais à faire était de monter sur scène, d’ouvrir la bouche et de laisser la malédiction de Dieu rugir à travers moi… J’étais un vaisseau pour un dieu qui parlait dans une langue écrite dans la bile et le vomi – et cela me convenait très bien.

À ce sujet, Tom Araya a déclaré :

Voilà qui je suis [“une personne normale, un père de famille aimant” expliqua-t-il avec des gestes et un énorme sourire]. Je suis comme ça, jusqu’à l’heure du spectacle. De nos jours, sur scène, je ne me montre plus aussi sérieux qu’auparavant, lors des premières années du groupe. C’est agréable de sourire. Vous chantez sur la mort, le meurtre et le fait de tuer des bébés… et vous souriez. Je veux que tout le monde voie que je m’amuse.

Les légendaires thrashers californiens ont joué le dernier spectacle de leur tournée d’adieux en novembre 2019, au Forum de Los Angeles. Le lendemain, la femme de Kerry King, Ayesha, a déclaré qu’il n’y avait “aucune chance” que les icônes du Thrash Metal se retrouvent pour d’autres concerts.

Slayer – Eyes of The Insane :

Les sorties Thrash Metal

V
01/05/2020
Restez connectés à MetalZone sur Facebook