Adrian Smith de Iron Maiden déclare que le fait d'avoir trois guitaristes dans le groupe "fonctionne vraiment bien"

à 13 h 51 min
Lecture 2 min.
Adrian Smith de Iron Maiden déclare que le fait d'avoir trois guitaristes dans le groupe "fonctionne vraiment bien"
© Nathalie Dufresne-Smith

Dans une nouvelle interview accordée à l’émission My Planet Rocks sur Planet Rock, le guitariste Adrian Smith de Iron Maiden a parlé du moment où les légendes du Metal britannique se sont mis à travailler à trois guitaristes.

Adrian a dit :

Ça aurait pu mal tourner, n’est-ce pas ? Je veux dire, imaginez cela avec trois Yngwie [Malmsteen] ou trois Ritchie Blackmore. Cela ne marcherait pas. Dave et moi, ça remonte à loin. Au début, j’ai pensé que Jan et moi ferions chacun un demi-set ou quelque chose comme ça. Mais Steve [Harris, basse] a eu cette idée folle. Il leur a proposé d’avoir trois guitaristes dans le groupe. J’aurais aimé être dans la pièce quand il a dit ça.

Il a poursuivi :

Nous avons donc essayé. Nous sommes allés au Portugal, et nous avons commencé à rassembler quelques idées dans un entrepôt. C’était comme un club de moto, il y avait plein de motos là-dedans. Nous étions tous debout et nous nous regardions, et un des gars a dit : “Quelqu’un a des idées ?”, alors j’ai dit : “J’ai un riff”. J’ai joué The Wicker Man, et on a commencé à jouer ensemble, et ça a fait tilt. On n’a jamais arrêté à partir de là.

Bien que certains fans de Maiden aient craint que le jeu classique à deux guitares du groupe ne se perde dans une mer interminable de surenchère de solos, Adrian Smith affirme que la configuration à trois guitaristes s’est consolidée plus facilement que prévu.

Ça marche. Étonnamment, ça marche. Dans les vieux morceaux, il y a tellement d’harmonies, de solos à l’unisson, de riffs… En fait, ça marche vraiment bien avec trois guitares, surtout en live.

Le mémoire de M. Smith, Monsters Of River & Rock, sortira le 3 septembre via Virgin Books. Le livre est décrit dans un communiqué de presse comme “le nec plus ultra de la lecture décontractée” et “l’histoire d’une rock star dans un monde en pleine évolution qui recherche la paix et la tranquillité au bord de l’eau – où qu’il soit”.

Source : blabbermouth.net