Lars Ulrich de Metallica n’est pas convaincu par l’idée d’un biopic sur le groupe

à 11 h 50 min
Lecture 2 min.
Lars Ulrich de Metallica : "Le cinéma est ma plus grande source d'inspiration dans le monde de l'art"
© Spencer Platt, Getty Images

Dans une nouvelle interview avec Collider, on a demandé à Lars Ulrich qui il aimerait voir jouer son rôle dans un hypothétique biopic de Metallica.

Il a répondu en riant :

Oh, eh bien, il leur faudrait un petit homme d’1m70, chauve… On en plaisante tout le temps. Nous avions une sorte de réponse standard à l’époque, simplement parce qu’on nous posait cette question tous les trois mois lors d’interviews. James Spader jouait mon rôle, “le lion peureux” du Magicien d’Oz jouait celui de [James] Hetfield, et nous plaisantions sur la façon dont Carlos Santana jouait celui de Kirk [Hammett]. Nous nous amusions beaucoup, mais la question se posait : De quelle période ce biopic traiterait ? Metallica dans sa jeunesse ou maintenant ? Il y a tellement de gens incroyablement talentueux, et c’est dingue comme certains acteurs peuvent se transformer. Je pense que ce que Taron [Egerton] a fait dans le rôle d’Elton John se distingue comme quelque chose d’incroyable, de phénoménal.

Il a poursuivi :

Un biopic, je pense que c’est quelque chose de délicat, c’est un peu comme une autobiographie. Je ne suis pas convaincu par cette idée. L’idée d’écrire une autobiographie me semble difficile, parce que je pense qu’il faudrait être complètement honnête, et pour être honnête à 100%, il est difficile de raconter des histoires sans y associer d’autres personnes, et puis on se retrouve dans une situation où le protagoniste de cette histoire particulière ne voudrait peut-être pas qu’elle soit racontée. Donc, pour moi, c’est un dilemme : ces histoires méritent la vérité, mais en même temps, vous ne pouvez pas prendre pour acquis que tous ceux qui sont impliqués dans ces histoires veulent qu’elles soient diffusées.

Restez connectés à MetalZone sur Facebook