Adrian Smith de Iron Maiden : "On doit se consacrer à une seule chose si on veut vraiment devenir bon"

à 11 h 27 min
Lecture 2 min.
Adrian Smith de Iron Maiden : "On doit se consacrer à une seule chose si on veut vraiment devenir bon"

Lors d’une apparition sur The Thinking Tackle Podcast, le guitariste de Iron Maiden, Adrian Smith, a expliqué comment il gère habituellement le planning chargé de son groupe et la pression de se produire très fréquemment en concert.

Il a déclaré :

C’était plus intense dans les années 80, parce que je pense que quand on est plus jeune, on ne sait pas vraiment comment gérer les choses. Je n’avais qu’une vingtaine d’années quand je me suis lancé ; j’étais encore un enfant, vraiment. Je n’étais pas un jeune homme de 24 ans très mature. Nous étions sur la route, et nous faisions tous ces concerts. Nous avions un certain nombre de responsabilités, surtout lorsque nous sommes devenus la tête d’affiche. Nous ne pouvions pas faire de bêtises, rester debout toute la nuit et nous comporter n’importe comment.

Il a poursuivi :

Nous avons joué avec de grands groupes. Pour ceux qui connaissent, Michael Schenker et Yngwie Malmsteen ont fait la première partie de Maiden. J’ai grandi en écoutant ces gars, et puis ils ont fait la première partie de mon groupe… Cela fait réfléchir. C’est là que j’ai commencé à me questionner, peut-être un peu trop, et une chose mène à une autre… Mais quand on est jeune, on fonce – et on doit se consacrer à une seule chose si on veut vraiment devenir bon.

Adrian Smith fait actuellement la promotion de son mémoire, Monsters Of River & Rock, qui est sorti le 3 septembre via Virgin Books.

Du reste, dans une récente interview avec Metal Hammer, Adrian Smith a parlé de sa lutte contre la dépression.

Interview d’Adrian Smith pour The Thinking Tackle Podcast :