🤘 Nouveau : Vous pouvez désormais commenter l'actu et écrire vos propres reviews sur Metalzone ! 🤘

Le batteur de Chevelle clarifie le commentaire de son frère selon lequel le groupe n'a pas gagné d'argent grâce aux ventes de ses disques

à 13 h 38 min
Lecture 2 min.
Chevelle annonce son nouveau bassiste live
© Joseph Cultice

Le batteur de Chevelle, Sam Loeffler, a clarifié le commentaire récent de son frère selon lequel le groupe n’a pas gagné d’argent grâce aux ventes de ses disques, même si Chevelle a vendu six millions d’albums par le biais d’Epic Records.

S’adressant à Two Doods Reviews, Sam a déclaré :

Pour faire court, la réalité est qu’avec Epic Records, qui est notre label depuis 20 ans, nous avons beaucoup de contrôle ; ils ont été très bons pour nous laisser faire presque tout ce que nous voulions, et ils nous ont soutenus. Mais [en] 20 ans, nous avons eu huit présidents [de label] différents, neuf managers A&R différents. Personne chez Epic n’est responsable du fait que nous ne gagnons pas d’argent. Tout le monde là-bas, j’en suis sûr, veut que nous gagnons de l’argent. Mais ce n’est pas le modèle qui existe. Et ils nous ont soutenus. Il y a de bonnes personnes là-bas qui ont fait beaucoup de travail.

Il a poursuivi :

Les gens ne comprennent pas comment fonctionne un contrat d’enregistrement avec un grand label. L’accord standard est que l’artiste paie pour tout – marketing, promotion, promotion radio, vidéos ; l’artiste paie pour tout. Cela joue contre leurs ventes de disques. Si vous êtes un grand artiste pop, le label peut dépenser des millions de dollars pour promouvoir votre musique, et cet argent est prélevé sur votre part des ventes de disques. Donc si votre part est de 20%, vos 20% paient tout le marketing – les millions de dollars investis en vous. Donc, tant que vous n’avez pas remboursé cet argent, vous êtes dans le rouge [vous êtes endetté].

Le dernier album de Chevelle, Niratias (Nothing Is Real And This Is A Simulation), est sorti le 5 mars. La suite de The North Corridor de 2016 a été enregistrée tout au long de 2019 et 2020 avec le producteur de longue date Joe Barresi (Tool, Queens of the Stone Age).

Niratias s’est hissé dans le Top 10 du Billboard 200. Il a débuté à la neuvième place après avoir vendu 28 000 unités au cours de sa première semaine, selon Billboard. Parmi ces unités, plus de 24 000 étaient des ventes d’albums classiques.

Interview de Sam Loeffler pour Two Doods Reviews :

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.