Les reviews utilisateurs sont de retour !

Randy Blythe de Lamb Of God salue le retrait des statues confédérées : "Je ne comprendrai jamais cette façon de penser"

à 15 h 39 min
Lecture 4 min.
Randy Blythe de Lamb Of God salue le retrait des statues confédérées : "Je ne comprendrai jamais cette façon de penser"
© Randy Blythe, Lamb Of God

Le chanteur de Lamb Of God, Randy Blythe, a salué le retrait de la statue qui a déclenché le rassemblement meurtrier “Unite The Right” il y a quatre ans à Charlottesville, en Virginie, affirmant que le but du retrait de la statue n’est pas “d’effacer l’histoire” mais d’en donner une représentation plus exacte.

La statue du général confédéré Robert E. Lee a été retirée samedi, tout comme la statue d’un autre général confédéré, Stonewall Jackson, qui se trouvait à proximité, mais les socles en pierre des deux statues resteront en place pour l’instant.

Robert E. Lee et Stonewall Jackson étaient tous deux esclavagistes et ont lutté contre l’abolition de l’esclavage pendant la guerre civile américaine. Leurs statues seront désormais entreposées.

Randy Blythe a déclaré sur ses réseaux sociaux le 11 juillet : “Hier matin, j’ai conduit jusqu’à Charlottesville, en Virginie, avec un ami pour prendre des photos du retrait des statues de Robert E. Lee et Stonewall Jackson, mais lorsque nous sommes arrivés, Lee était déjà parti et nous avons juste vu Jackson être emmené.”

“Je suis resté là à regarder le piédestal vide sur lequel se tenait Lee et j’ai repensé à 2017, lorsqu’un néonazi de 20 ans est venu de l’Ohio pour se joindre à un groupe d’autres personnes remplies de haine, des personnes qui ont défilé avec des torches dans cette ville endormie en criant : ‘Les Juifs ne nous remplaceront pas !’, en éructant dans le language du Reich, du fascisme, du Führer, des machines à tuer d’Auschwitz.”

“Ce jeune homme délirant était tellement rempli de haine qu’il a foncé à toute vitesse dans la foule, blessant 35 personnes et tuant une femme de 32 ans de Virginie. Cet homme ne sortira jamais de prison, condamné à la perpétuité + 419 ans. Heather Heyer est morte et enterrée, et elle ne sentira plus jamais la chaleur du soleil sur son visage. Et pourquoi ? Un stupide morceau de métal et de pierre ? Parce que d’autres personnes n’ont pas la même couleur de peau ? Je ne comprendrai jamais cette façon de penser.”

À propos de l’histoire américaine

“Les gens disent : ‘On ne peut pas effacer l’histoire en enlevant ces statues’. Ils ont raison, mais là n’est pas la question – personne n’essaie d’effacer l’histoire – ils essaient d’en faire un récit précis. Et une bien meilleure source d’enseignement que les statues sont les lettres réelles de la période que nous étudions. Nous pouvons et devons apprendre de ces écrits. Voici donc quelques citations tirées des lettres d’un homme qui était opposé à ces Monuments, refusant catégoriquement d’avoir affaire à eux après la fin de la guerre civile :”

“‘En ce qui concerne l’édification d’un monument tel qu’il est envisagé, je suis convaincu que, quelle que soit la reconnaissance qu’il susciterait auprès de la population du Sud, l’effet d’une telle tentative… serait… de poursuivre, sinon d’aggraver, les difficultés auxquelles le peuple du Sud est confronté’. – Robert E. Lee”

“‘Je pense qu’il est plus sage de ne pas garder ouvertes les blessures de la guerre, mais de suivre l’exemple des nations qui se sont efforcées d’effacer les traces des guerres civiles, d’oublier les sentiments engendrés.’ – Robert E. Lee”

Le débat sur les monuments confédérés a Polarisé les villes américaines pendant de nombreuses années. La ville natale de Randy, Richmond, et les communautés à travers le pays sont confrontées à la crise du racisme qui sévit aux États-Unis depuis des générations.

L’une des perturbations les plus récentes concernant le retrait d’un monument confédéré s’est produite en 2016, conduisant au violent rassemblement “Unite The Right” susmentionné, lorsque des groupes de suprémacistes blancs et de néonazis sont descendus à Charlottesville pour protester contre les efforts visant à retirer les monuments des tristement célèbres chefs militaires du XIXe siècle.

Au moins 160 symboles honorant la Confédération ont été retirés en 2020, dont 94 monuments.

À lire aussi : Le chanteur de In Flames, Anders Fridén, lance un nouveau projet : If Anything, Suspicious

Post de Randy Blythe :

 

View this post on Instagram

 

A post shared by D. Randall Blythe (@drandallblythe)

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Source : blabbermouth.net
Articles les plus récents
Articles les plus vus
Les dernières reviews
Les maîtres du Death Metal Mélodique, Be'Lakor, sont de retour avec Hidden Window

Be'Lakor
Coherence

Par Adrien, le 13/11/2021
Baptize

Atreyu
Baptize

Par Tetralens, le 02/07/2021
Light The Torch annonce son nouvel album, You Will Be The Death Of Me (détails & single)

Light The Torch
You Will Be The Death Of Me

Par Tetralens, le 29/06/2021
Plus d'actus sur Lamb Of God
L'actu Heavy Metal