MetalZone débarque sur ton mobile !

Nicko McBrain de Iron Maiden s'adresse aux fans qui détestent ce que Steve Harris a fait sur Senjutsu

à 11 h 15 min
Lecture 4 min.
Nicko McBrain de Iron Maiden choisit Ringo Starr des Beatles comme son "Dieu du Rock"

Lors d’une apparition dans Talk Is Jericho, Nicko McBrain, le batteur de Iron Maiden, est revenu sur son arrivée dans le groupe en 1982, tout en évoquant le nouvel album de Maiden, Senjutsu, et bien plus encore.

Sur ses débuts dans Iron Maiden

Au sujet de ses débuts au sein de Maiden, le musicien a commenté : “À mes débuts, évidemment, j’étais sous pression car je devais remplacer un ami très cher et un batteur absolument phénoménal, Clive Burr.”

“J’ai donc dû me montrer à la hauteur, et j’étais vraiment sous pression… Tout le monde fait des erreurs. Mais il s’agit de savoir comment s’en sortir, de ne pas trop les couvrir, mais vous savez, parfois vous faites une fausse note, et vous ne pouvez pas y échapper.”

“Le timing à la batterie est très important, et parfois vous faites un break, vous retombez au mauvais moment, et ensuite vous devez vous rattraper… Donc ouais, c’est important de s’assurer que vous pouvez récupérer – surtout de nos jours, parce que je ne suis pas censé faire les mêmes erreurs que je faisais il y a 40 ans. [rires]”

“Désolé, les gars, mais ça arrive.”

À lire aussi : Pourquoi le documentaire Becoming Led Zeppelin a laissé Jimmy Page sans voix

À propos du Senjutsu et de la réception des fans

Lorsqu’on lui a demandé s’il était satisfait de l’engouement suscité par Senjutsu jusqu’à présent, McBrain a répondu : “Absolument.”

“Vous savez, je suis allé sur Internet et j’ai regardé les commentaires sur Facebook et sur nos pages web, et encore maintenant, il y a beaucoup de tergiversations, de commentaires sur le mixage, etc.”

“Et ce qui m’étonne dans la société actuelle et avec les réseaux sociaux, c’est que personne n’attend d’avoir le putain d’album sur CD, de l’écouter chez soi, pour se faire une opinion [et donner son avis]. Tout le monde y va à l’aveugle [après un ou deux singles].”

“La façon dont nous faisions des disques dans les années 80 et 90 était analogique. Nous sommes toujours un groupe ‘analogique’. Maintenant, c’est presque tout numérisé, ce ne sont que des chiffres, des zéros et des uns, des trucs super propres et lisses. Les gens sont conditionnés à écouter certaines choses très spécifiques, à avoir certaines attentes sur la façon dont c’est censé sonner.”

“Nous mixons toujours avec le cœur – nous jouons toujours les chansons, et nous laissons même les erreurs, les petites erreurs sont gardées, donc ouais, je suis un peu agacé parce que je trouve que les gens ont tendance à être super-analytiques alors qu’ils n’ont même pas encore pris le temps de tout écouter.”

“Attendez d’entendre le disque, d’avoir un vinyle, un CD dans la machine. Attendez de voir l’Eddie de Senjutsu, qui est phénoménal. La vibe – qui a mis un an et demi à se former, à cause de cette pandémie de merde et de toutes les conneries qui vont avec – est juste géniale.”

“Il n’y a pas un seul morceau que nous ne voulons pas jouer en live. Chaque chanson est susceptible d’être jouée dans un stade, même les plus longues – celles que Steve Harris a écrites ; il ne déconne pas quand il compose.”

“Il y a toujours une intro, et il y a des gens qui s’en plaignent : ‘Oh, pourquoi Writing on the Wall a de la guitare acoustique au début ?’. Oh s’il vous plaît, laissez-nous tranquilles [rires]. Les gens s’en plaignent : ‘Pourquoi c’est toujours aussi long ?’. Vous voyez de quoi je parle.”

Iron Maiden – Senjutsu :

9 Commentaires

  1. @ch.bronson
    La pochette est pas top prestige mais les compos tiennent la route : attention, vu la longueur des morceaux ( 10 minutes en moyenne !) mieux vaut éviter l’écoute en continu sous peine d’indigestion…il faut reconnaître, bien que je sois fan,que parfois les guitares sont un peu redondantes et que le mystère du troisième guitariste (?) reste irrésolu… sinon pour le reste, c’est bien du Maiden, ya pas de doute…

    1. @Kingeddie
      Merci de ton avis. Iron Maiden a un côté épique (certain disent progressif), il est donc cohérent que cela se traduise par des compositions étirées en longueur. Mais c’est peut-être dommage cependant de privilégier ça sur l’ensemble d’une oeuvre (comme sur “The book of souls” ou “A matter of life and death”). Je me souviens de la baffe totale à l’écoute de l’album “Powerslave” (disque avec lequel j’ai découvert Iron Maiden), l’album était bien mieux équilibré avec une majorité de titres tournant aux alentours de 5 minutes et seulement trois d’une durée plus spectaculaire, mais quels titres fleuves ! C’était marquant et absolument mémorable.
      Iron Maiden (et Bruce) aiment nous conter des histoires. Normal donc qu’ils nous sortent des sentiers battus et gagnent du temps pour le côté épique, mais je me demande s’ils ont encore à l’esprit que des compositions d’une durée plus standard comme “Speed of light”(aussi bonne qu’autrefois “2 minutes to midnight”) représentent aussi ce qui fait et ce qui faisait la quintessence de la formule Maiden…
      Je te rejoins pour le mystère du troisième guitariste (belle expression que tu as trouvée pour souligner ce qui peut à la fois griser et frustrer le fan, à savoir la présence des TROIS guitaristes dans la formation sans en discerner toutefois les personnalités). Je trouve qu’oser garder Gers avec Smith, c’était une belle preuve de générosité pour ces musiciens et tous les fans. Après, soit c’est le mixage, soit ce sont les marques prises par chacun pour ne pas transformer la chose en lutte d’égos, toujours est-il que ça donne ce style assez uniforme depuis… depuis quand ? “Brave new world” en définitive ?
      Bon allez, je vais assayer de m’habituer à la tête de poisson-chat d’Eddie version 2021 et je vais me commander l’album “Senjutsu”, qui une fois traduit en fran-jap signifie : avec du jus sanguin dessus (d’où les vilaines gouttes de sang pour faire gore !).

  2. Le contenu a de quoi faire saliver (d’après les singles). Je ne l’ai pas encore acquis.
    Je trouve “The book of souls” assez indigeste dans sa totalité, même aujourd’hui encore, donc je me méfie un peu.
    Mais là, d’emblée c’est la pochette qui ne m’emballe pas. Je la trouve très très moche.
    Les fans, vous en pensez quoi de la pochette du nouveau Maiden ?

  3. Et bien moi je suis plutôt d’accord avec lui. Cet album est de loin le meilleur que j’ai entendu du groupe depuis un moment. Je le rejoint quand il parle de critique facile et rapide aujourd’hui tout va à 200 à l’heure parfois cela peut être utile parfois non. La musique est un art il faut savoir prendre le temps de l’apprécier et de se faire plaisir en l’écoutant. Oui on ne peut pas voir on ne doit pas plaire à tout le monde mais de la à s’exciter apres l’écoute d’un ou deux titres me semble bien acté.
    Il y a des titres forts dans cet album d’autres moins, cela reste du Maiden sans surprise pas forcément accessible à tous mais putain que c’est bon… Merci les gars pour ce nouvel Opus qui me fait du bien et m’accompagne chaque jour dans ma voiture !

  4. Bien que j’ai une opinion plutôt favorable sur la dernière réalisation de la vierge de fer, il faut aussi que Nico accepte les critiques et les remarques, même si elles lui semblent injustifiées : on n’est plus en 1980 où “l’offre” métal était restreinte et où il fallait aller chercher l’info dans les magazines spécialisés, aujourd’hui le Net a tout bouleversé et les groupes de métal se sont multipliés…de plus, la critique de mes 18 ans consistait à savoir si c’était” commercial” ou pas !!! Comme tous les géants des années 80, Maiden a essayé de conserver sa spécificité , celle là même qui permet à chaque auditeur de dire”c’est du Maiden !”
    Pour être honnête, n’écoutez pas l’album d’une traite, vous risquez la nausée, allez y par période de 2/3 morceaux, ça passera beaucoup mieux..

    1. Tout a fait.
      Je ne connais aucun album qui fait l’unanimité, même chez les grosse pointures. Il y en aura toujours qui voudront que Maiden fasse du Maiden, et d’autres qu’ils prennent plus de risque en tentant des trucs nouveaux. U2 a fait ce genre de virage, il faut oser, ils ont perdu une partie de leur public, gardé l’autre et conquis plein d’autres fans, mais ils voulait faire autre chose, et c’est normal, si tu viens au taf pour faire des trucs chiant, c’est pas la peine.
      Cet album, et bien fini, bien fait, mais ne m’a (personnellement et que moi) pas coller au mur, et je serai là le 26/6 pour voir cet album en live, là ou je préfère les entendre, sur scène.
      Allez Nico, un p’tit tour à la pêche avec Adrian, ça te détendra ;-D

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Source : player.fm
Articles les plus récents
Articles les plus vus
Les dernières reviews
Baptize

Atreyu
Baptize

Par Tetralens, le 02/07/2021
Light The Torch annonce son nouvel album, You Will Be The Death Of Me (détails & single)

Light The Torch
You Will Be The Death Of Me

Par Tetralens, le 29/06/2021
Born Of Osiris annonce son nouvel album, Angel Or Alien (détails & single)

Born Of Osiris
Angel Or Alien

Par Adrien, le 25/06/2021
Plus d'actus sur Iron Maiden
L'actu Heavy Metal