Toutes les nouvelles fonctionnalités sur MetalZone (et leur statut)

Le batteur de Pink Floyd revient sur l'"expérience très déstabilisante" vécue avec le frontman d'origine et affirme que l'album emblématique du groupe est "en grande partie le bébé de Roger"

à 13 h 11 min
Lecture 3 min.
Le batteur de Pink Floyd revient sur l'"expérience très déstabilisante" vécue avec le frontman d'origine et affirme que l'album emblématique du groupe est "en grande partie le bébé de Roger"
© Northfoto / Shutterstock.com

Lors d’une émission sur 95.5 KLOS, Nick Mason, batteur de Pink Floyd, est revenu sur certains des grands classiques du groupe.

Lorsqu’on lui a demandé de parler de l’expérience d’avoir Syd [Barrett, ancien chanteur] à leurs côtés pendant les sessions de Wish You Were Here (1975), Mason a répondu : “Comme avec toutes les bonnes histoires de Rock ‘N’ Roll, personne ne sait vraiment quelle est la vérité.”

“Oui, il est bien venu, mais certains pensent qu’il est venu deux jours consécutifs, et je ne sais pas si c’est vrai, bien qu’il y ait deux photos [de lui au studio]…”

“Il porte des vêtements différents sur les deux photos. Mais ça ne suffit pas pour dire que c’était le même jour, ou deux jours différents. Dans tous les cas, c’était une expérience très déstabilisante.”

“Je suis arrivé au studio, je rentre dans la salle de contrôle, et David [Gilmour, guitare/voix] me dit : ‘Regarde qui est là’. Je ne l’ai pas reconnu, il avait vraiment changé car il était chauve, il s’était coupé les sourcils, il avait pris beaucoup de poids… C’était… assez déconcertant.”

“[Je ne peux pas en dire beaucoup plus car] cela s’est passé il y a longtemps maintenant. Mais c’était tellement troublant que même si vous m’aviez demandé une semaine plus tard, je suis sûr que je n’aurais pas été tout à fait sûr de la durée de sa visite.”

Par la suite, l’intervieweur a parlé de The Wall (1979), et a demandé à Mason dans quelle mesure il avait participé à la création de l’album et du show sur scène.

Le batteur a répondu : “Je pense qu’on peut dire que c’était avant tout le bébé de Roger [Waters], mais il y avait des éléments dans lesquels nous étions impliqués, comme les choses réalisées avec Gerald Scarfe, les graphiques qu’il a fait sont devenus une grande partie du projet.”

“J’étais ami avec Gerald depuis quelques années, depuis l’époque de Wish You Were Here, quand il avait fait des films pour le show en direct.”

“Toutefois, Roger avait établi une chronologie de la façon dont nous allions faire ça, enregistrer le disque, faire le show, puis faire un film, et tout ça devait s’enchaîner.”

“Au final, ça ne s’est pas passé comme prévu, et le film est devenu une chose assez différente et s’est retrouvé avec Alan Parker à la réalisation et Bob Geldof dans le rôle principal.”

Il a conclu en disant que Geldof avait fait “un travail formidable”.

Nick Mason de Pink Floyd se joint à Matt Pinfield pour parler de l’exposition Pink Floyd et de sa longue carrière :

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Tags : Rock Pink Floyd
Source : ultimate-guitar.com