Le chanteur de The Darkness affirme que James Hetfield de Metallica lui a offert son soutien lorsqu'il avait des problèmes d'alcool

à 13 h 42 min
Lecture 2 min.
Le chanteur de The Darkness affirme que James Hetfield de Metallica lui a offert son soutien lorsqu'il avait des problèmes d'alcool
© YouTube

Après une vidéo conseillant à Jon Bon Jovi d’arrêter de chanter (le temps qu’il règle ses problèmes avec un professionnel), Justin Hawkins, chanteur de The Darkness, est de retour avec une autre vidéo sur sa chaîne YouTube, commentant cette fois-ci la performance de Nothing Else Matters de Metallica avec Miley Cyrus l’année dernière sur le Howard Stern Show.

Intitulée “Devraient-ils avoir honte de cela ?”, en référence à la performance, la vidéo voit Hawkins parler de la collaboration et livrer diverses anecdotes.

À un moment, il explique : “J’adore Metallica. Disons-le tout de suite : Metallica, c’est génial. C’est un rite de passage – si vous n’avez pas vu Metallica en concert, vous devez le faire à un moment donné de votre vie. Ces gars-là déchirent vraiment, ça a toujours été le cas, je me fous de ce que les gens disent.”

Il ajoute ensuite : “On a un peu tourné avec Metallica. Nous avons joué avec eux en Irlande et nous avons joué avec eux en Australie. Et James Hetfield a su déceler en moi le fait que j’avais quelques problèmes avec certaines choses [l’alcool]. Il était très gentil ; il m’a pris à part, m’a donné son numéro et m’a dit : ‘Si jamais tu as besoin de parler à quelqu’un… Voilà’. Il m’a vraiment soutenu, et c’est une personne formidable.”

Il mentionne également que le batteur Lars Ulrich était aussi “un gars sympa”, même si ce n’était pas pour les mêmes raisons. Selon Hawkins, Ulrich était plutôt un compagnon de fête, qui l’encourageait à “s’amuser”.

Les problèmes d’alcool et de drogue de Justin se sont aggravés et l’ont conduit à entrer en cure de désintoxication en 2006. Il a quitté The Darkness la même année, mais a fini par rejoindre le groupe lorsqu’il s’est reformé en 2011.

Vidéo de Justin Hawkins :