Ola Englund au sujet des commentaires de Nergal sur le fait que le Metal est surproduit : "Ce sont là les paroles d'un vieux schnock"

à 16 h 19 min
Lecture 4 min.
Ola Englund au sujet des commentaires de Nergal sur le fait que le Metal est surproduit : "Ce sont là les paroles d'un vieux schnock"
© YouTube & Tetralens
Solar Guitars: Guitares 100% Metal!

Ola Englund s’est exprimé sur les derniers commentaires de Nergal, le leader de Behemoth, concernant le manque d’imperfection des albums de Metal modernes. 

Bien qu’il qualifie l’opinion de Nergal comme étant celle d’un “vieux schnock”, vous serez surpris de découvrir qu’Englund est en fait d’accord avec le musicien de Black Metal polonais.

Dans une récente interview pour Heavy (le média australien), on a demandé à Nergal pourquoi le dernier album de Behemoth, Opvs Contra Natvram, sonnait plus “naturel” que le précédent.

Il a répondu : “Tous les groupes de nos jours disent : ‘Oh, nous avons réussi à retrouver ce son naturel’. Et puis je vais écouter ces disques et je me dis : ‘Il n’y a rien de naturel là-dedans’. 99% des disques ont un son robotique. Chaque foutu son, chaque coup de grosse caisse, chaque caisse claire, chaque élément du disque est exactement pareil. Ce n’est pas naturel. La musique est ‘vivante’ quand elle fluctue, quand il y a de la dynamique, quand elle oscille entre haut et bas. C’est pourquoi nous avons fait appel à Joe Barresi [pour mixer le disque] [ToolSlipknotNine Inch Nails, etc.].”

Il a ajouté : “De nos jours, on peut perfectionner les choses au point de ne plus pouvoir les écouter, car cela les rend ennuyeuses et inintéressantes. En live, ce n’est pas parfait, c’est pour ça que c’est si excitant. Alors pourquoi faire des choses qui sont si polies ? Je ne comprends pas, surtout dans le metal extrême. Il faut que ce soit bizarre, il faut que ce soit violent.”

Après avoir lu la déclaration susmentionnée de Nergal dans un nouvel épisode de SWOLA, Englund a commenté : “Les magazines d’actualité metal en ligne peuvent me citer lorsque je dis que ce sont les paroles d’un vieux schnock – tout à fait comme moi. Je suis totalement d’accord avec ce qu’il dit là. J’ai grandi en écoutant des albums qui n’étaient pas enregistrés à l’aide d’un ordinateur, où les groupes devaient vraiment faire de bonnes performances et connaître leur musique avant même d’entrer en studio. Et vous savez, ils perfectionnaient leur art et avaient un vrai groove vivant sur leurs albums.”

“Je suis habitué à ça, je parie que Nergal l’est aussi. De nos jours, quand on entend des groupes de Death Metal qui ont des chansons à 240 BPM, et que [tout est] parfaitement synchronisé – c’est un peu bizarre. Ça sonne vraiment robotique.”

Il a ensuite ajouté : “Mais c’est le truc avec la musique, la nouvelle génération qui a grandi et a commencé à écouter [du metal] plus tard – ils sont habitués à ça. Peut-être que c’est un son qu’ils aiment, ce genre de son complètement robotique et super carré. Donc, je suppose que c’est très subjectif.”

“Les gars comme moi, et les gars comme Nergal – on aime quand ça groove. Je l’ai dit un paquet de fois, mais j’aime laisser des erreurs dans les albums, parce que ce sont les erreurs et le ‘groove’ qui rendent un album unique. Je constate que Nergal se fait beaucoup critiquer pour sa déclaration. Mais dans une certaine mesure, je suis d’accord avec lui. Je suis capable d’apprécier un très bon groupe de death metal moderne où tout est robotisé ; cela a sa propre saveur. Mais personnellement, j’aime entendre un groupe qui joue à fond, vous savez, à la limite de ses capacités, et vous pouvez pratiquement entendre les roues se détacher du véhicule, si vous voyez ce que je veux dire. Vous savez, c’est censé être douloureux. Beaucoup de choses sont polies aujourd’hui et ça ne fait plus rien. On n’entend plus la douleur. J’aime quand ça fait mal, si vous voyez ce que je veux dire.”

Vous pouvez regarder la vidéo complète d’Englund ci-dessous.

En outre, Archspire, le groupe de death metal technique canadien, a également répondu à Nergal tout récemment.

Peu de temps après que les commentaires de Nergal se sont répandus sur la toile, Archspire s’est rendu sur ses réseaux sociaux pour écrire : “Nergal veut réinjecter une dimension subversive dans le metal extrême… Désolé poto, on s’est déjà chargé de ça [rires].” 

Vidéo d’Ola Englund :

-20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O -20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O
Tags : Heavy Metal