Ronnie Radke, de Falling In Reverse, estime que le leader de Motionless In White doit des excuses à Crown The Empire

à 11 h 37 min
Lecture 3 min.
Ronnie Radke, de Falling In Reverse, estime que le leader de Motionless In White doit des excuses à Crown The Empire
© YT & Shutterstock

Le frontman de Falling In Reverse, Ronnie Radke, a pris la défense du guitariste/chanteur de Crown The Empire, Brandon Hoover, en ligne, suite aux allégations d’abus qui ont été faites contre lui récemment.

Dans le cadre de ces allégations, une femme avec laquelle Hoover aurait eu une relation l’a accusé d’avoir été physiquement violent envers elle. Suite à cela, Crown The Empire a été expulsé d’une tournée aux côtés d’Ice Nine Kills, Black Veil Brides et Motionless In White.

Au début du mois, Hoover et ses camarades de groupe ont publié deux déclarations publiques niant les allégations, tout en déclarant qu’ils avaient engagé une action en justice contre l’accusatrice. En réponse à ces déclarations, la femme en question a contesté publiquement leurs propos.

Dans le passé, Radke a été accusé de comportements similaires par la femme en question, ce qui l’a amené à commenter l’affaire sur les réseaux sociaux. Le chanteur s’est rendu sur Twitter pour interpeller le leader de Motionless In White, Chris Motionless, qui a apparemment joué un rôle important dans l’expulsion de Crown The Empire de la tournée susmentionnée.

Radke a écrit : “Puisque Chris Motionless a viré Crown The Empire de la tournée avant de connaître les faits, pensez-vous que Chris devra s’excuser auprès du groupe lorsque les faits seront jugés faux dans un tribunal et qu’il y aura des preuves irréfutables à cet effet ? Ne serait-ce que pour les dommages causés à leur santé mentale ? Je pose une vraie question.”

Il a également demandé : “Devrais-je emmener Crown The Empire lors de ma prochaine tournée ?”

Plus tard, dans son long fil de discussion sur Twitter, le frontman de Falling In Reverse a répondu à un fan défendant Chris Motionless, indiquant : “Ce n’était pas la bonne chose à faire parce que c’était tout simplement faux. Je sais comment c’est, j’ai été accusé de la même chose et j’ai dû subir un test ADN sur mes parties génitales et être humilié pour prouver que j’étais innocent. Je l’ai traînéee en justice pour des millions et j’ai gagné et on me traite encore [d’agresseur]. Ce n’est pas acceptable.”

Parmi les autres nouvelles liées à Falling In Reverse, le groupe récolte actuellement les fruits de son travail avec le succès massif de son dernier single, Watch The World Burn (que vous pouvez retrouver ci-dessous).

Posts de Ronnie Radke :

À lire aussi : "Nous avons passé un an à écrire cinq chansons..." ; Paul D'Amour évoque son départ de Tool et son parcours au sein de Ministry

Falling In Reverse – Watch The World Burn :