Les membres de Sleep Token demandent aux gens d'arrêter de se faire passer pour eux

à 10 h 10 min
Lecture 2 min.
Sleep Token en concert, ça claque (compte-rendu et photos du Greenfield Festival 2023)
© Adrien Duffour/MetalZone

L’identité des membres du groupe de Rock britannique Sleep Token n’a jamais été révélée officiellement à ce jour, ce qui amène certaines personnes à mentir sur leur appartenance à l’énigmatique collectif.

Les membres actuels du groupe, qui demeurent anonymes, ont commenté ce phénomène dans une récente story Instagram.

Ils ont écrit : “Chers followers, il a été porté à notre attention qu’un certain nombre d’individus peu scrupuleux se sont fait passer pour des membres du collectif Sleep Token, afin d’exploiter les membres de notre communauté élargie.”

Ils ajoutent : “Nous tenons à préciser que tout contact non sollicité de la part d’une personne prétendant être membre du collectif ne doit pas être pris en compte et que son profil doit être signalé à l’administration compétente. Nous vous remercions de votre compréhension.”

Le troisième album de Sleep Token, Take Me Back To Edenest sorti le 19 mai et a bien performé dans les charts ainsi qu’en ligne, recevant des critiques élogieuses de la part de nombreuses publications ainsi que de leurs pairs musiciens, tels que Corey Taylor de SlipknotMike Portnoy (ex-Dream Theater) et d’autres.

Au début de l’année, les statistiques de streaming de Sleep Token sur Spotify indiquaient environ 200 000 auditeurs mensuels – ce nombre s’élève aujourd’hui à plus de 2,4 millions.

Sleep Token – Take Me Back To Eden :