🤘 Nouveau : Vous pouvez désormais commenter l'actu et écrire vos propres reviews sur Metalzone ! 🤘

John Dolmayan de System Of A Down soutient Donald Trump alors que Serj Tankian demande la démission du président

à 10 h 05 min
Lecture 5 min.
System Of A Down sera de retour en Europe en 2020
© Frank Maddocks

Si vous avez suivi la saga de System Of A Down au fil des ans, vous vous demandez probablement si ce n’est pas uniquement l’amour de la musique ou l’argent qui les rend assez amicaux pour se réunir périodiquement et faire des spectacles. De leurs tensions bien documentées sur les différences créatives et les disputes financières concernant leur nouvelle musique qui se répand constamment dans la presse, aux membres du groupe qui ont des convictions politiques radicalement différentes, il semble miraculeux qu’ils puissent encore partager une scène, voire même se trouver dans une même pièce.

La carrière de System Of A Down a été essentiellement fondée sur des causes militantes et politiques et l’absence d’un effondrement total du groupe semble être un miracle. Comme nous l’avons vu en février dernier, le leader du groupe, Serj Tankian, et le batteur, John Dolmayan, ont partagé des points de vue radicalement différents sur Bernie Sanders, alors candidat à la présidence des États-Unis.

Cette différence d’opinion politique se poursuit aujourd’hui avec les actions de l’actuel président américain Donald Trump. En début de semaine, M. Tankian a publiquement critiqué M. Trump pour sa réponse aux protestations qui ont eu lieu à l’extérieur de la Maison Blanche :

Courez Donny, courez vous réfugier dans votre bunker. Vous êtes peut-être le premier président américain à le faire par peur de vos propres citoyens. Un vrai leader s’adresserait correctement à la nation et un vrai homme irait affronter les manifestants dans la rue en personne. Mais comme d’autres dirigeants antidémocratiques corrompus dans le passé, vous avez réalisé qu’ils ne sont pas votre peuple, car vous n’êtes pas vraiment notre président. Ces protestations ne portent pas seulement sur la race mais aussi sur les injustices institutionnelles, à commencer par le collège électoral de l’ère de l’esclavage qui vous a mis au pouvoir, les cabinets de lobbying de la K Street, les super-délégués d’une corporatocratie néo-libérale duopolistique à deux partis dont la mort est proche. Vous faites de Antifa une organisation terroriste mais pas du KKK ? Les leçons de la révolution pacifique réussie de 2018 en Arménie peuvent être appliquées aux États-Unis et ailleurs dans le monde. Coordonnez-vous en ligne, bloquez toutes les rues partout et forcez le régime à démissionner. Le temps est venu. Votre heure est venue @realdonaldtrump.

Pendant ce temps, John Dolmayan a exprimé son soutien à Trump.

Ne laissons pas le récit qui est en train d’être filé nous faire oublier la vérité de cette déclaration. Le président le plus attaqué de l’histoire est pourtant le plus grand ami des minorités ! Vous n’y croyez pas ? Regardez les statistiques. Vous n’aimez pas ça ? Ça ne change rien à la vérité.

Post #1 de John Dolmayan :

Peut-être John Dolmayan a-t-il déjà résumé la dynamique de System Of A Down dans cette interview de février 2020, dans laquelle il a déclaré :

Certains d’entre nous sont plus proches que d’autres. Nous ne nous entendons pas tous très bien, mais nous nous entendons correctement. C’est un peu comme avoir des frères. Vous avez trois frères, vous n’allez pas les aimer tous de la même façon. Ils ne vont pas tous vous aimer de la même façon non plus. Chacun a ses favoris, mais au final, vous êtes quand même frères. Des fois, j’ai envie de tuer certains des gars du groupe.

Par ailleurs, en début de semaine, John Dolmayan a dénoncé la violence et les émeutes/pillages qui ont eu lieu à la suite de l’assassinat de George Floyd par la police. Il a donné suite à ses propos, le 3 juin, en publiant le message ci-dessous. Si vous n’êtes pas au courant, la photo qu’il a incluse est celle du capitaine de police à la retraite David Dorn, de St Louis, qui a été tué par des pillards lundi dernier alors qu’il assurait la sécurité d’un prêteur sur gages du coin.

L’injustice engendre l’injustice, et ceux d’entre vous qui m’ont diffamé pour avoir appelé à des protestations pacifiques devraient avoir honte de perpétuer la violence et de plaider pour la justice populaire. Cet homme avait lui aussi une famille. Peu importe combien d’entre vous me condamnent pour mes opinions et ma défense du président, je combattrai votre tentative de faire taire toute voix qui ne serait pas conforme à vos opinions moralement supérieures, tout comme je me battrai pour vos droits à avoir et à exprimer ces opinions avec lesquelles je ne suis pas toujours d’accord. Pour ceux d’entre vous qui sont incapables de comprendre, n’hésitez pas à m’insulter tant que vous voulez, car c’est aussi votre droit en vertu de la constitution, mais sachez que je m’en moque.

À lire aussi : La cause de la mort d'Alexi Laiho a été révélée (Bodom After Midnight, ex-Children Of Bodom)

Post #2 de John Dolmayan :

Source : The Prp

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.