Le producteur de Metallica dit que Lars Ulrich était “absolument naze” pendant les sessions d’enregistrement de Ride The Lightning

à 14 h 02 min
Lecture 2 min.
Le producteur de Metallica dit que Lars Ulrich était “absolument naze” pendant les sessions d’enregistrement de Ride The Lightning
© Ethan Miller, Getty Images

Louder a récemment publié un long article concernant la création de Ride The Lightning, le légendaire album de Metallica.

Le producteur Flemming Rasmussen est connu pour son franc-parler, il n’est pas du genre à mâcher ses mots. Vous vous souvenez peut-être qu’il s’était déjà excusé pour la mauvaise qualité sonore de …And Justice For All, entre autres. M. Rasmussen, qui a produit Ride the Lightning, Master of Puppets et …And Justice For All a récemment été interrogé à propos de son travail de production sur Ride The Lightning. Il a mentionné qu’il avait eu un peu de mal à travailler avec un membre du groupe en particulier.

Il a déclaré que le grand problème de Lars Ulrich était sa tendance à accélérer et à ralentir tout au long des chansons, un trait souvent reproché au légendaire batteur.

Il était absolument naze. La toute première chose que j’ai demandée quand il a commencé à jouer, c’est : “Est-ce que tout commence sur un temps fort ?”. Et il m’a répondu : “Qu’est-ce qu’un temps fort ?”.

Il a poursuivi :

On a commencé à lui expliquer comment fonctionne un rythme. Il doit y avoir une durée égale entre ce coup, ce coup et ce coup, et il faut compter jusqu’à quatre avant de recommencer, etc. À part cela, il pouvait jouer de très bons breaks que personne d’autre n’avait pensé à faire à cette époque.

Une autre anecdote amusante présente dans l’article concerne l’utilisation d’une véritable enclume pour l’intro de For Whom The Bell Tolls.

Nous l’avons mise sur un escalier lorsque nous l’avons enregistrée. C’était ridicule – elle pesait une tonne. Lars l’a frappée et ça sonnait vraiment bien. C’était avant l’arrivée des samples, donc nous devions faire nos propres sons.

Metallica – For Whom The Bell Tolls

Restez connectés à MetalZone sur Facebook