Randy Blythe de Lamb Of God : “J’adorerais faire une tournée où nous n’aurions pas à emmener des groupes de Metal”

à 15 h 50 min
Lecture 4 min.
Randy Blythe de Lamb Of God : “J’adorerais faire une tournée où nous n’aurions pas à emmener des groupes de Metal”
© Travis Shinn

Dans le cadre d’une nouvelle interview avec Louder, Randy Blythe, le chanteur de Lamb Of God, a répondu à diverses questions en provenance de ses fans.

À la question de savoir quels groupes Lamb Of God emmènerait en tournée s’il pouvait choisir n’importe qui, Randy a répondu :

Beaucoup de gens ne comprennent pas que lorsqu’ils organisent une tournée, les agents de réservation et la direction visent la vente d’un certain nombre de billets. C’est l’une des raisons pour lesquelles je dois honorer Metallica, ils font ce qu’ils veulent parce que leurs concerts se vendent avant même l’annonce de la première partie. Ils ont emmené mon groupe alors qu’ils n’étaient pas du tout obligés d’emmener qui que ce soit !

Il a poursuivi :

Si je pouvais emmener n’importe qui, je prendrais un très bon groupe d’Arizona qui s’appelle Holy Fawn, et un groupe de Hardcore que j’aime beaucoup de ma ville qui s’appelle Division Of Mind. J’adorerais faire une tournée où nous n’aurions pas à emmener des groupes de Metal, et où il y aurait des groupes de différents genres, comme un festival itinérant. J’écoute beaucoup de genres et ils influencent ce que je fais, de l’électronique, du reggae, du hip-hop et de la musique country… J’aimerais réaliser une tournée qui regroupe toute la musique que j’aime.

Quant à savoir pour combien d’argent il serait prêt à couper ses dreads, Randy a dit :

Je ne fais pas de choses stupides pour de l’argent. La différence entre moi et les gens qui font des choses stupides pour de l’argent est que j’ai assez d’argent, mais même si je n’en avais pas, je ne ferais pas quelque chose que je ne veux pas faire pour de l’argent ; ça ne vaut pas la peine de sacrifier mes principes. J’obtiendrais de l’argent d’une autre manière ou pas, je m’en fiche ; je ne suis pas une personne matérialiste et l’argent n’est qu’un effet secondaire de ce que je fais. L’argent est un concept social convenu d’un commun accord – il n’existe pas quand on y pense. Un billet de 5 livres n’est qu’un morceau de papier et la seule raison pour laquelle il vaut quelque chose est que nous sommes tous d’accord sur ce mensonge qu’il vaut quelque chose.

Plus tard, un autre fan a voulu savoir si Randy s’attendait à avoir autant de succès avec Lamb Of God. Le frontman a déclaré :

Je n’avais pas du tout envisagé cela, je voulais juste jouer au CBGB [Le CBGB était un club situé au nᵒ 315 du Bowery, à Manhattan]. On l’a fait plusieurs fois, donc tout le reste, c’est du bonus !

Actuellement, Lamb Of God fait la promotion de son nouvel album éponyme, qui est sorti le 19 juin via Epic Records aux États-Unis et Nuclear Blast en Europe. La suite de VII : Sturm Und Drang marque les premiers enregistrements du groupe avec Art Cruz, qui a rejoint LOG l’année dernière pour remplacer le batteur fondateur du groupe, Chris Adler.

Lamb Of God a été enregistré avec le producteur de longue date Josh Wilbur (Korn, Megadeth, Gojira, Trivium), et comprend des featurings avec Jamey Jasta (Hatebreed) et Chuck Billy (Testament). L’album est arrivé à la 15e place du Billboard 200, avec 30 000 unités vendues lors de sa première semaine de parution (dont 27 000 ventes physiques).

Du reste, Lamb Of God a récemment annoncé les nouvelles dates de sa tournée européenne, et a lancé sa propre marque de café.

Lamb of God – Memento Mori :

Restez connectés à MetalZone sur Facebook