Lars Ulrich de Metallica fait un choix surprenant pour son auteur-compositeur préféré de tous les temps

à 12 h 25 min
Lecture 2 min.
Lars Ulrich de Metallica fait un choix surprenant pour son auteur-compositeur préféré de tous les temps
© Ian Gavan, Getty Images

Le batteur de Metallica, Lars Ulrich, est le dernier sujet du dossier The Soundtrack Of My Life du magazine Classic Rock, et le Danois a nommé l’ancien leader du groupe Oasis, Noel Gallagher, comme son auteur-compositeur préféré de tous les temps.

Lars Ulrich a dit :

La chose la plus difficile au monde – croyez-moi, nous le savons de première main – est d’écrire une chanson simple. Et plus elle est courte et simple, plus c’est difficile. Ces grandes chansons d’Oasis – Wonderwall, Live Forever, Supersonic – si vous entendez Noel les interpréter tout seul, juste à la guitare et à la voix, c’est assez incroyable à quoi ces chansons se résument.

Ce n’est pas la première fois que Lars Ulrich parle de son amour pour Oasis. En 2014, le batteur avait déclaré à The Guardian :

Oasis a été la bande son de ma vie pendant les 20 dernières années. En 1994, je feuilletais un numéro du magazine Select et il y avait l’histoire d’un groupe anglais, avec des membres à l’allure inhabituelle, dont je n’avais jamais entendu parler. J’ai parcouru l’article et j’ai été assez amusé de voir beaucoup de vulgarités. Ça puait l’attitude “j’en ai rien à foutre”, ce qui à l’époque était très rafraîchissant. Quelques semaines plus tard, alors que je conduisais ma voiture et que j’écoutais la station de radio Live 105 à San Francisco, une chanson est apparue, et c’était différent de tout ce que j’avais écouté auparavant. L’attitude, la distance et les vibrations de “j’en ai rien à foutre” se sont répandues à travers les haut-parleurs. C’était Oasis avec son single Supersonic. C’est ainsi qu’a commencé une longue et très enrichissante relation avec un son, une approche et une façon de voir le monde qui ont eu un impact énorme sur moi, et qui ont contribué à façonner ce que je suis aujourd’hui – pour ce que ça vaut.

Dans The Soundtrack Of My Life de Classic Rock, Lars Ulrich a nommé le regretté Bon Scott, ancien frontman de AC/DC, comme son chanteur préféré, et a choisi Ritchie Blackmore, l’ancien de Deep Purple, comme son “guitar hero” ultime.

Je pense qu’il était le meilleur guitariste de sa génération, et pour moi, l’incarnation même du guitar hero.

Oasis – Supersonic :

Restez connectés à MetalZone sur Facebook