Corey Taylor (Slipknot/Stone Sour) sur l'album CMFT : "J'aime le fait que je pisse à la raie des élitistes"

à 9 h 48 min
Lecture 3 min.
Corey Taylor (Slipknot/Stone Sour) parle de la "cancel culture" : "D'une certaine manière, vous aggravez le problème"
© Ashley Osborn

Dans un reportage sur Corey Taylor, le leader de Slipknot/Stone Sour, récemment publié en ligne par Metal Hammer, on le voit parler franchement de la façon dont le mariage, la thérapie et le lâcher-prise ont contribué à lui faire retrouver l’état mental positif qui est le sien actuellement.

Corey Taylor parle de ses problèmes d’addiction

Ayant suivi des séances de thérapie ces dernières années avec sa femme Alicia à ses côtés, il a pu surmonter ses nombreux problèmes, dont l’addiction aux réseaux sociaux. Autrefois passionné par Instagram et Twitter, Corey Taylor a depuis abandonné ces plateformes, utilisant plutôt un intermédiaire pour poster à sa place. Il a dit à ce sujet :

C’était, pendant très longtemps, ma seule source de réconfort. Comme ma vie personnelle était dépourvue de sentiment d’appréciation, le seul endroit où j’avais l’impression d’avoir un véritable contact avec les gens était sur les réseaux sociaux.

Parlant plus tard d’avoir tourné la page, il a expliqué :

C’est l’une des meilleures choses que j’ai pu faire. J’ai un ami qui gère mon Instagram et mon Twitter. Maintenant, je considère les réseaux sociaux comme un outil de promotion supplémentaire. Je lui dis d’afficher des trucs, mais je m’en éloigne et je ne lis pas les commentaires. C’est quelque chose qui avait tendance à déclencher ma personnalité de drogué.

À lire aussi : A Day To Remember tease l'arrivée d'une nouvelle chanson & les infos de son prochain album

Corey Taylor sur CMFT et les élitistes

Quant aux critiques qui lui ont été adressées pour s’être laissé aller aux libertés créatives de son premier album solo, CMFT, Corey Taylor a répondu :

Toutes les personnes prétentieuses ne peuvent pas supporter CMFT – ou plus exactement, les gens qui détestent s’amuser ne peuvent pas le supporter. D’ailleurs, tous les gens dont je pensais qu’ils allaient le détester, l’adorent. J’aime le fait que je pisse à la raie des élitistes.

Poursuivant sur cette lancée, il a parlé du titre de l’album [Corey Mother Fuckin’ Taylor] :

En gros, je me fous de mon personnage public, et je me moque des gens qui pensent savoir exactement qui je suis.

Corey Taylor poursuit la promotion de son premier album solo

D’autre part, Corey a récemment publié une version acoustique de Black Eyes Blue.

Corey Taylor a sorti son premier album solo, CMFT, le 2 octobre via Roadrunner Records. Il a enregistré cet opus avec son groupe solo composé de Jason Christopher à la basse, Dustin Schoenhofer à la batterie, et Zach Throne et Christian Martucci à la guitare. CMFT a été réalisé au studio d’enregistrement The Hideout de Kevin Churko à Las Vegas avec le producteur Jay Ruston, qui a déjà travaillé avec Anthrax, Steel Panther et Stone Sour, entre autres.

Corey Taylor – Black Eyes Blue [Acoustic] :

Source : loudersound.com