Toutes les nouvelles fonctionnalités sur MetalZone (et leur statut)

Metallica rit de la fois où James Hetfield a frappé Lars Ulrich

à 10 h 13 min
Lecture 4 min.
Metallica rit de la fois où James Hetfield a frappé Lars Ulrich
© SiriusXM (YouTube)

Invité au Howard Stern Show, Metallica a raconté en riant l’histoire de James Hetfield qui a frappé Lars Ulrich lors d’un des premiers concerts du groupe de Metal.

L’alchimie Lars Ulrich/James Hetfield

Au tout début de Metallica, le groupe a été invité par la foule à jouer un rappel au Troubadour de West Hollywood.

Un désaccord est survenu, Ulrich voulant donner le coup d’envoi du rappel avec une chanson qui commençait par une intro à la batterie, tandis que Hetfield insistait pour jouer une autre chanson.

Lorsque le jeune groupe de Thrash a émergé pour le rappel, Ulrich a entamé la chanson qu’il avait proposée et a rendu furieux le frontman de Metallica.

Ulrich a déclaré : “Quand nous sommes sortis [de scène], j’ai reçu un léger coup de poing dans le ventre. Je suis resté debout tout le reste de la nuit.”

“À la décharge de James, je dirai que pendant le reste des années 1980, il m’a aidé dans de nombreuses situations. J’avais la langue un peu acérée et j’étais capable de faire des remarques malignes aux gens. Il y a eu quelques fois, lorsque la bière et le bon temps coulaient à flot, où j’ai dit les mauvaises choses aux mauvaises personnes. Toutefois, c’était quand même très drôle et 30 ans plus tard, en tant que blagues, [ces remarques] suscitent toujours le rire quand on les raconte. Et James était là, comme mon grand frère.”

“D’habitude, je m’enfuyais. Je courais, putain, mais James réglait la situation pour moi et donnait quelques coups de poing à ces types.”

Hetfield a ajouté : “Je ne sais pas du tout comment me battre. J’ai juste du caractère. Il avait la bouche et j’avais les poings.”

À lire aussi : 10 grands groupes dont les premiers albums n'étaient pas vraiment extraordinaires !

La vision de Lars Ulrich à propos de Metallica

D’autre part, dans une récente interview accordée à NME, Ulrich a déclaré que pour lui, Metallica était toujours “quatre gars marginaux et solitaires qui essayaient de faire leur chemin”.

Revenant sur le succès phénoménal remporté par son groupe avec le Black Album, vendu à 30 millions d’exemplaires, qui a eu 30 ans en août, Ulrich a déclaré à NME que c’était “une victoire pour les opprimés et les privés de droits, pour tous les amateurs de musique qui vivaient sur le fil du rasoir”.

Il a poursuivi : “Nous n’avons pas eu l’impression d’être passés dans le courant dominant. On avait l’impression que le mainstream était venu à nous.”

“Je me souviens qu’on était à New York six, neuf mois après la sortie du disque et les gens nous disaient : ‘Hé – c’est vous les mecs de Metallica ?’. Ça n’était jamais arrivé nulle part auparavant. Tout ce qui nous alimentait et nous faisait sortir du lit, c’était d’essayer d’être à l’opposé de ce qu’était le courant dominant.”

Il a ajouté : “Quand je pense à la carrière de Metallica, il n’y a pas d’avant le Black Album et d’après le Black Album. Je n’essaie pas de le minimiser, mais chacun des disques que nous avons fait a son propre lot d’expériences et de souvenirs. Pour moi, chacune de ces expériences est un tremplin pour ce qui vient ensuite. Mais je suis très reconnaissant que ceci ait mené à cela, puis à six mois incroyables avec Lou Reed [pour faire et promouvoir Lulu] ou à toute autre expérience qui a changé notre vie et nos relations avec d’autres artistes.”

“Nous sommes toujours plus heureux lorsque nous expérimentons. Nous étions comblés quand nous pouvions jeter un coup d’œil en arrière et sentir que nous n’étions jamais liés à quelque chose que les fans ou quelqu’un d’autre attendait de nous.”

De plus, dans la même interview, Ulrich a exprimé son affinité pour le groupe de Rock britannique Royal Blood. Il a même révélé que le duo formé par Mike Kerr et Ben Thatcher a eu un impact énorme sur toute sa famille, y compris sur son fils, qui est également batteur.

En outre, tout récemment, Metallica a donné un show spécial au club The Independent de San Francisco, d’une capacité de 500 personnes. Sans surprise, les 500 billets à 20 dollars distribués dans le club se sont tous vendus en 13 minutes seulement.

Metallica sur The Howard Stern Show :

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Source : nme.com
Articles les plus récents
Articles les plus vus
Les dernières reviews
Baptize

Atreyu
Baptize

Par Tetralens, le 02/07/2021
Light The Torch annonce son nouvel album, You Will Be The Death Of Me (détails & single)

Light The Torch
You Will Be The Death Of Me

Par Tetralens, le 29/06/2021
Born Of Osiris annonce son nouvel album, Angel Or Alien (détails & single)

Born Of Osiris
Angel Or Alien

Par Adrien, le 25/06/2021
Plus d'actus sur Metallica
L'actu Heavy Metal