Toutes les nouvelles fonctionnalités sur MetalZone (et leur statut)

Be’Lakor, un groupe de Death Metal Mélodique puissant et viscéral (guide d'écoute/à découvrir)

à 13 h 42 min
Lecture 4 min.
Be'Lakor débute l'enregistrement de son nouvel album !
© Be'Lakor

Tous les métalleux connaissent MetallicaSlipknotIron MaidenGojira, etc. Ce sont des incontournables, mais qu’en est-il des nouveaux venus ou des pépites cachées ?

Dans cette série de découvertes, nous allons vous accompagner dans le catalogue d’artistes moins connus, et de jeunes groupes qui s’annoncent comme les futurs colosses du genre.

Ce format n’a pas pour but de tout vous apprendre sur ces groupes, mais plutôt d’être une brève introduction, une sorte de synopsis qui donne envie de plonger plus profondément dans l’univers de ces artistes qui vivent dans l’ombre des géants du genre précités.

Aujourd’hui, nous allons nous intéresser à Be’Lakor, le groupe de Death Metal Mélodique australien.

Be’Lakor

Be’Lakor est un groupe de Death Metal Mélodique australien créé en 2004 à Melbourne. Il est actuellement constitué de Georges Kosmas (chant, guitare), Shaun Sykes (guitare), Steven Merry (clavier, piano), John Richardson (basse) et Elliott Sansom (batterie).

À ce jour, le groupe a publié quatre albums : The Frail Tide en 2007, Stone’s Reach en 2009, Of Breath And Bone en 2012 et Vessels en 2016.

Recommandé pour les fans de : Insomnium, Dark Tranquillity, Wolfheart, Agalloch, Wintersun, Ne Obliviscaris, At The Gates, Amon Amarth, etc…

La première chanson à écouter

Alors, par où commencer ? Il doit bien y avoir un point de départ, et quoi de mieux qu’un single – une seule chanson qui représente au mieux le son global de la formation – pour que vous sachiez en quelques minutes si ce groupe est fait pour vous ou non ?

The Smoke Of Many Fires est la chanson finale du dernier album en date du groupe. Combinant des rythmiques accrocheuses à de magnifiques leads, surmontés de cris agressifs, elle constitue un excellent point de départ dans l’exploration de l’univers musical de Be’Lakor.

Le premier album à écouter

Vessels est le quatrième album de Be’Lakor. Il a été publié le 24 juin 2016 via Napalm Records. Le groupe a remporté le prix du meilleur album Heavy aux The Age Music Victoria Awards de 2016, une récompense australienne décernée par des votes d’individus composant le marché de l’industrie musicale d’Australie.

Cet album a été enregistré au Legion Studio Productions de Melbourne par le producteur Julian Renzo et le groupe lui-même. La durée moyenne de chaque chanson est assez élevée, car l’album ne compte que 8 pistes au total pour une durée de près de 55 minutes.

Vessels est un album concept, qui raconte une histoire dont The Smoke Of Many Fires est la conclusion. Les paroles sont très descriptives, la scène exposée dans cette dernière chanson étant : Un jour, un homme boit à la rivière, puis retourne dans son clan. Néanmoins, quelque chose était dans l’eau ce jour là. Il tomba malade. Par peur d’être affectée, sa tribu décida de le tuer. Les membres du clan, tristes, immolent l’homme qui retourne au sein des étoiles.

Be’Lakor offre l’une des meilleures expériences de Death Metal Mélodique de la scène actuelle. Sur Vessels, vous trouverez d’excellentes performances, soulignées par une superbe production naturelle, promouvant un son puissant et viscéral.

Vessels :

Quelques incontournables

Nous terminerons cette petite séance de découverte par une compilation des titres incontournables du groupe.

Les plus gros succès en studio :

Les immanquables en concert :

Le dernier album en date de Be’Lakor, Vessels, est sorti le 24 juin 2016 via Napalm Records.

Il y a un an, Be’Lakor a débuté l’enregistrement de son nouvel album.

En mars de cette année, Be’Lakor a donné des nouvelles sur son nouvel album de Death Metal Mélodique tant attendu :

Nous vous remercions pour votre soutien continu et, comme c’est souvent le cas avec nous, pour votre patience. Oui, cela fait cinq ans que Vessels est sorti en 2016… mais nous nous sentons moins mal depuis que nous avons vu que Gojira a également mis cinq ans pour sortir son nouvel album !

Be’Lakor a conclu en écrivant :

Nous espérons que vous êtes tous aussi prudents et en bonne santé que possible en ces temps étranges. Santé à tous, et plus de nouvelles bientôt !

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.