Les reviews utilisateurs sont de retour !

Lars Ulrich révèle comment le fait d'être "10% sous-préparé" aide Metallica lors de ses concerts

à 12 h 24 min
Lecture 3 min.
Lars Ulrich de Metallica : "Il est bien trop tôt pour parler d'un nouvel album"
© Ferenc Szelepcsenyi / Shutterstock.com

Lars Ulrich a déclaré qu’il était important pour Metallica de changer de setlist chaque soir, expliquant que c’est le meilleur moyen d’éviter de jouer des shows “en pilote automatique”.

Dans un récent épisode du Eddie Trunk Podcast (via UCR), le batteur a noté que son groupe a livré des performances différentes chaque soir pendant près de 20 ans et a parlé de ce qu’ils ont découvert après avoir adopté cette approche.

Il a déclaré : “Nous ne sommes certainement pas un de ces groupes qui s’enferment pendant un mois et répètent cinq jours par semaine, huit heures par jour.”

“Il y a environ 50 ou 60 chansons que nous avons jouées pendant la majeure partie des 15 dernières années et que nous pouvons utiliser. Pas nécessairement d’un moment à l’autre [nous avons besoin de répéter un peu], mais ce n’est pas comme si nous partions de zéro.”

Il a cité l’exemple d’un récent concert donné dans le cadre d’un festival où le groupe s’est produit plusieurs fois, notant que les promoteurs avaient lancé un “défi” consistant à présenter un show différent à chaque fois.

Il a expliqué : “Nous voulions faire quelque chose qui n’a jamais été fait auparavant, c’est-à-dire donner un show de Metallica le vendredi et un autre le dimanche, chacun avec une setlist différente.”

“Nous avons poussé le concept à son maximum et n’avons répété aucune des chansons. Je pense que nous avons joué 34 chansons, ce qui était super amusant.”

“C’était super amusant, mais je vous mentirais si je disais que ce n’était pas un défi.”

Il a ajouté : “Je pense que tous ceux qui nous connaissent savent que… nous sommes un peu des funambules. Nous sommes toujours 10% moins préparés que prévu. Cela nous permet de vraiment être dans le moment présent avec les autres gars du groupe et avec le public.”

Ulrich a comparé l’approche de Metallica à celle de la période classique de Deep Purple : “Ritchie Blackmore… il continue à faire des solos jusqu’à ce qu’il n’en ait plus envie. Il regarde [le batteur] Ian Paice, et ils se lancent dans le troisième refrain, etc. Il y avait une grande impulsivité, une grande spontanéité, une grande énergie momentanée qui se dégageait de cela.”

Sans citer de noms, il a ajouté : “Je ne veux pas monter sur mes grands chevaux, mais la tendance des gens à prendre des risques en live a un peu disparu. […] Tout ce que je veux dire, c’est que le fait de jouer des chansons différentes chaque soir nous permet de nous revigorer, de rester dans l’instant présent. Et je pense que c’est un moyen de s’assurer que nous ne dérivons pas en pilote automatique.”

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Source : ultimateclassicrock.com
Articles les plus récents
Articles les plus vus
Les dernières reviews
Les maîtres du Death Metal Mélodique, Be'Lakor, sont de retour avec Hidden Window

Be'Lakor
Coherence

Par Adrien, le 13/11/2021
Baptize

Atreyu
Baptize

Par Tetralens, le 02/07/2021
Light The Torch annonce son nouvel album, You Will Be The Death Of Me (détails & single)

Light The Torch
You Will Be The Death Of Me

Par Tetralens, le 29/06/2021
Plus d'actus sur Metallica
L'actu Heavy Metal