John Dolmayan de System Of A Down n'est "même plus sûr" de vouloir faire un nouvel album : "C'est tellement de drama et de conneries"

à 15 h 55 min
Lecture 4 min.
John Dolmayan de System Of A Down : "On a joué quelques concerts dont je ne suis pas fier récemment"
© Clemente Ruiz

John Dolmayan, le batteur de System Of A Down, qui fait actuellement la promotion de son album solo, These Grey Men, s’est entretenu avec Let There Be Talk au sujet des tentatives du groupe d’enregistrer un nouvel album, qui succèderait à Mezmerize et Hypnotize, sortis en 2005.

John Dolmayan sature

À la question de savoir si le groupe a récemment envisagé de faire de la nouvelle musique, John a répondu  :

C’est très peu probable. Je ne suis même plus sûr de vouloir le faire. C’est tellement de drama et de conneries. À bien des égards, j’en ai fini avec ça. Je me suis battu très fort pour qu’on fasse un album au cours des 15 dernières années. Plus que quiconque, j’appelais les gars à se réunir. Mettons les egos de côté. Faisons des réunions. Tout ce qu’il faut. Allons en studio. Allons en studio et voyons ce qui se passe. Je n’ai pas pu le faire. J’ai échoué.

Il a ajouté :

Les relations se brisent tout le temps. Et ça, c’est avec une seule personne. Alors, je vous laisse imaginer à quatre.

Ensuite, l’interviewer a voulu savoir si le chanteur Serj Tankian et le guitariste Daron Malakian étaient les principaux responsables de l’incapacité de System Of A Down à aller de l’avant. John a déclaré :

Ce n’est pas seulement Daron et Serj. On est quatre dans ce groupe. Je pense que nous sommes tous à blâmer. Je pourrais simplement blâmer Daron et Serj, parce que, très franchement, ce sont les principaux auteurs des chansons, donc il est facile de les blâmer. Mais ce n’est pas seulement leur faute. C’est en grande partie leur faute, mais ce n’est pas seulement leur faute.

Il a poursuivi :

Écoutez, je suis aussi confus que les autres. Et je suis encore plus frustré que les autres, parce qu’au bout du compte, c’est le travail de ma vie. Même si j’ai pris beaucoup de plaisir à faire mon album de reprises, et que les gens l’ont apprécié, j’aimerais ne pas avoir le temps de faire ce genre de choses. J’aimerais être immergé dans le processus créatif de System Of A Down.

En 2018, Daron Malakian a publiquement accusé Serj Tankian de ne pas vouloir enregistrer. Serj Tankian a répondu que les problèmes créatifs et financiers avec Daron Malakian ont conduit à l’impasse. Dans un message sur Facebook, Serj Tankian a écrit que Daron Malakian voulait contrôler le processus créatif de System, prendre une plus grande part de l’argent et être le seul membre du groupe à parler à la presse.

L’année dernière, Serj a déclaré à Rolling Stone que la diffusion publique de son conflit avec Daron n’avait pas ouvert d’autres conversations sur l’avenir de System.

Je pense que ça a libéré beaucoup de tension et de négativité. Tout est devenu plus public et plus ouvert, et c’est tout. Il n’y a pas eu d’autres discussions.

Sytem Of A Down a donné quelques concerts en mai dernier, notamment en tête d’affiche du Sonic Temple Festival et à l’Open Air de Chicago. Le groupe devait jouer dans plusieurs festivals européens cet été, mais tous ces concerts semblent avoir été annulés en raison de la pandémie de coronavirus qui balaie la planète.

Fin février, John Dolmayan a sorti son premier album solo, intitulé These Grey Men. Cet album de huit chansons contient des reprises d’artistes aussi variés que Madonna, Radiohead, Afi, Eminem ou encore David Bowie. These Grey Men comprend de nombreux invités, dont Tom Morello de Rage Against The Machine, M. Shadows de Avenged Sevenfold, ou encore Serj Tankian de System Of A Down.

Alors que le batteur de System Of A Down a réussi à faire participer bon nombre de musiciens célèbres sur son album, il y a quelques personnes qu’il n’a pas réussi à faire venir. En parlant avec Kerrang!, John Dolmayan a révélé qu’il avait essayé de faire participer le frontman de Tool, Maynard James Keenan, et le chanteur de Incubus, Brandon Boyd.

La route a été longue jusqu’à la sortie de These Grey Men, John Dolmayan ayant financé le projet à hauteur de 55 215 dollars en 2014. Le guitariste James Hazley, le claviériste Danny Shamoun et le bassiste Tom Copossela ont également été invités à donner corps au projet.

À lire aussi : Epica publie un nouveau single, Freedom - The Wolves Within

Interview de John Dolmayan pour Let There Be Talk :

Source : Blabbermouth