Metallica est “enthousiaste à l’idée de cultiver de nouvelles idées” pendant sa quarantaine, selon Robert Trujillo

à 12 h 07 min
Lecture 3 min.
Metallica est “enthousiaste à l’idée de cultiver de nouvelles idées” pendant sa quarantaine, selon Robert Trujillo
© Herring & Herring

Le bassiste de Metallica, Robert Trujillo, s’est entretenu avec The Vinyl Guide sur l’avancement des sessions d’écriture de l’album qui succédera à Hardwired… To Self-Destruct, sorti en 2016. 

Il a déclaré :

Nous communiquons chaque semaine, ce qui est vraiment génial. Nous avons commencé à nous concentrer sur nos home-studios, afin d’être créatifs chez nous, de naviguer entre les idées et de construire sur de nouvelles idées. C’est là où nous en sommes actuellement. Pour être honnêtes, nous sommes enthousiastes à l’idée de cultiver de nouvelles idées. Tout le monde est dans un bon état d’esprit, et nous nous concentrons là-dessus – amusons-nous ! C’est en partie pour ça que j’ai mis à jour mon matériel d’enregistrement, et que je rassemble des idées. Pour le moment, nous échangeons des idées et nous vérifions les ressentis de chacun. Nous n’avons pas parlé de tourner ces derniers temps…

Il a poursuivi :

Je vous le dis, nous venons de faire près de trois ans sur l’album Hardwired et, bien sûr, l’Australie est l’un de mes endroits préférés sur la planète pour jouer, et l’Amérique du Sud aussi, donc nous y retournerons. Je ne suis pas trop inquiet à ce sujet – je sais que nous y retournerons. Il est évident que nous devons passer à travers cette quarantaine et tout ça avant. En attendant, nous sommes en train de créer, et je pense que c’est vraiment cool, parce que parfois il faut un certain temps pour réunir le groupe.

Selon Robert Trujillo, Metallica “travaille à” entrer en studio et à enregistrer le nouvel album.

Il n’y a pas de plan précis quant à la date de sortie. […] C’est plutôt cool que nous ayons pu commencer à nous concentrer sur ça, parce que c’est nouveau pour nous – nous ne l’avons jamais fait de cette façon. Je ne pense pas que beaucoup de gens l’aient fait de cette façon. […] Je suis sûr qu’il va y avoir beaucoup de nouvelles musiques dans les mois à venir, parce que la plupart des artistes sont en train d’écrire de nouvelles choses en ce moment, et c’est excitant pour moi.

Le mois dernier, le batteur de Metallica, Lars Ulrich, a déclaré à l’animateur d’un talk-show suédois, Fredrik Skavlan, que lui et ses collègues “s’envoyaient des idées par e-mail et via Zoom et [essayaient] de faire de la musique dans cette situation inhabituelle”.

À la question de savoir quelles seraient les différences entre un “album normal” de Metallica et un “album de quarantaine”, Lars Ulrich a répondu :

Jusqu’à présent, c’est top. Il ne reste plus qu’à trouver tout ce que nous pouvons faire sans être dans la même pièce. La différence, évidemment, entre des groupes comme nous, U2, Red Hot Chili Peppers, Coldplay ou Iron Maiden, c’est que nous sommes vraiment des groupes, et nous nous appuyons sur le format de groupe pour faire avancer les choses, contrairement à un artiste solo qui n’a que sa guitare ou autre. C’est donc différent.

Interview de Robert Tujillo pour The Vinyl Guide :

Source : Blabbermouth

Restez connectés à MetalZone sur Facebook