Spotify propose aux artistes une exposition accrue en échange de taux de redevance encore plus bas

à 13 h 16 min
Lecture 3 min.
Plus de 9 000 artistes exigent de Spotify un minimum de 1 centime par stream

Tout récemment, plus de 9 000 artistes ont signé une pétition de l’Union of Musicians and Allied Workers exigeant que Spotify paie au moins un centime par stream. Spotify a clairement entendu ces plaintes et propose maintenant un moyen pour les artistes d’être potentiellement découverts tout en étant encore moins bien payés qu’ils ne le sont actuellement.

Spotify à côté de la plaque ?

Baptisée Justice at Spotify, la pétition avait recueilli un peu plus de 9 000 soutiens au moment de sa publication, le chiffre continuant d’augmenter. De plus, l’appel des signataires à un centime par stream – ce qui représenterait une augmentation substantielle du taux actuel de Spotify – est la première des multiples demandes présentées dans la campagne détaillée.

Justice at Spotify insiste également pour que la société basée à Stockholm “soit transparente” dans ses détails financiers et ses accords avec les grands labels, notamment en mettant fin aux “pratiques qui ressemblent à des pots-de-vin” et en accordant “le crédit dû à tous les ingénieurs, musiciens et ouvriers sur tous les enregistrements”.

En réponse, Spotify vient d’introduire un nouveau mécanisme qui permettra à tout créateur de contenu (podcasters, musiciens, etc.) de s’exposer gratuitement à un plus grand nombre d’auditeurs. Il suffit d’accepter un “taux de redevance promotionnel”. En gros, les créateurs de contenu peuvent être exposés à plus de gens s’ils acceptent d’être moins payés.

Spotify a ajouté :

Si les chansons trouvent un écho auprès des auditeurs, nous continuerons à les diffuser lors de sessions similaires. Si les chansons n’ont pas de bons résultats, elles seront rapidement retirées. La satisfaction des auditeurs est notre priorité : nous ne garantissons pas le placement auprès des labels ou des artistes, et nous ne recommandons que la musique que nous pensons que les auditeurs voudront entendre. Nous testons cela pour nous assurer que c’est une bonne expérience pour les auditeurs et les artistes. Pour commencer, nous nous concentrerons sur l’application de ce service à nos formats Radio et Autoplay, où nous savons que les auditeurs cherchent à découvrir de nouvelles musiques. Au fur et à mesure que nous tirerons les leçons de cette expérience, nous testerons soigneusement l’extension à d’autres domaines personnalisés de Spotify.

À lire aussi : Charlie Benante de Anthrax dit que ses "jams de quarantaine" l'ont aidé à redevenir créatif

Certaines personnes sont prêtes à payer plus

Il y a environ trois semaines, 35% des fans de musique britanniques ont déclaré dans un sondage qu’ils seraient prêts à payer plus cher pour les abonnements à Spotify si l’argent supplémentaire parvenait directement aux musiciens. Peu après, la commission du numérique, de la culture, des médias et des sports de la Chambre des Communes (du Royaume-Uni) a dévoilé une enquête sur les taux de redevance des services de streaming, et plus particulièrement leur impact sur “la durabilité de l’industrie musicale au sens large”.

L’enquête renforce l’idée que les artistes devraient recevoir une part plus importante de leurs redevances générées par le streaming. Spotify ne paie qu’un maigre 0,0005 $ par stream en moyenne, et c’est lorsque tout se passe bien. Le taux change constamment en fonction de plusieurs facteurs.

La rémunération des artistes par Spotify a été un sujet brûlant au fil des ans. Pour plus d’informations sur le sujet, vous pouvez lire les critiques de Greg PuciatoAmarantheJames LomenzoMike Portnoy et d’autres, en cliquant sur les liens précédents.

Tags : Heavy Metal
Source : newsroom.spotify.com